Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Actualités

10/01/2018 Façade Atlantique

Echouage d'un jeune rorqual dans le Finistère

Lundi 8 janvier, une équipe de trois agents de l'Agence française pour la biodiversité est intervenue à Lesconil, dans le Finistère sud, suite à l’échouage d’un rorqual commun de 7 mètres découvert mort la veille. Il s'agissait d'un individu jeune puisqu'un rorqual commun adulte peut atteindre 20 mètres de longueur. L’échouage de cette espèce est très rare puisque depuis 1990, on dénombre 47 échouages de rorqual commun sur la façade Atlantique, le dernier remontant à 2016.

19/12/2017 Antilles - Méditerranée

Protection des mammifères marins : des nouvelles des sanctuaires

Cyril Gomez, directeur de l'Environnement de Monaco, prend la présidence de la Réunion des Parties à l'Accord Pelagos pour les deux prochaines années. Il succède à Xavier Sticker, ambassadeur français de l’environnement.

L’Accord Pelagos, signé par la France, l’Italie et la Principauté de Monaco le 25 novembre 1999 à Rome, est relatif à la création d’un sanctuaire pour protéger les mammifères marins et leurs habitats de toutes menaces d’origine humaine (pollutions, bruit, captures et blessures accidentelles, dérangement, etc.). Le sanctuaire Pelagos constitue un espace maritime de 87 500 km² et représente, en Méditerranée, la plus grande aire marine protégée.

08/12/2017 Activités professionnelles - Océan Indien

Des contrôles pour renforcer la protection des espèces menacées aux Glorieuses

Le Parc naturel marin des Glorieuses possède un patrimoine naturel exceptionnel. L’isolement et l’absence d’habitants permanents sur l’archipel ont longtemps permis de préserver ses eaux des pressions humaines. Aujourd’hui considéré comme un véritable refuge de biodiversité, il joue un rôle essentiel dans le réensemencement corallien et la préservation des espèces menacées de la région. Ce sanctuaire marin, parmi les derniers du canal du Mozambique, doit toutefois faire face à des menaces grandissantes liées à l’exploitation illicite de ses ressources marines.

19/10/2017 Connaissance - Guyane

Campagne Remmoa : la mégafaune pélagique guyanaise lève le voile

Il n’aura pas fallu plus de deux semaines à l’équipe de Remmoa pour survoler la totalité de l’espace marin guyanais. La campagne d’observation aérienne de la mégafaune pélagique a, en effet, bénéficié de conditions météorologiques idéales permettant jusqu’à 7 heures de vol par jour aux deux avions en place. Comme pour la première campagne menée il y a près de 10 ans, la mégafaune des eaux guyanaise surprend par sa richesse et sa diversité. Des analyses plus poussées permettront aux scientifiques de comparer ces données avec celles obtenues en 2008 afin de suivre l’évolution des populations de cétacés, raies, requins, tortues et oiseaux.  L’équipe de Remmoa est maintenant de retour en Guadeloupe pour reprendre les survols des petites Antilles.

13/10/2017 Patrimoine culturel - Océan Indien

Le premier masque de msindzano sans corail

Le masque de beauté traditionnel des femmes mahoraises, msindzano, est obtenu à partir du frottement de bois de santal sur un morceau de corail (porites). Aujourd’hui, malgré une réglementation restrictive datant de plus de 25 ans sur la récolte du corail, de nombreux artisans continuent à sculpter des tabourets à base de porites prélevé dans le lagon, pour la fabrication du masque de msindzano. Dans le cadre de ses objectifs de gestion, le Parc naturel marin de Mayotte, soucieux de préserver à la fois la tradition mahoraise et les récifs, recherche une alternative durable au tabouret de msindzano en corail.

05/10/2017 Activités de loisirs - Sensibilisation - Océan Indien

Observer les baleines sans les déranger : les plaisanciers montrent l’exemple !

En ce mois d’octobre, la saison baleine bat son plein ! Les conditions d’observation sont exceptionnelles mais cela ne doit pas nous faire oublier que dauphins et baleines fréquentent les eaux chaudes et calmes de Mayotte pour accomplir des étapes importantes de leur cycle de vie, notamment leur reproduction.

04/09/2017 Connaissance - Antilles - Guyane

La grande faune marine vue du ciel : coup d’envoi de la campagne Remmoa aux Antilles françaises et en Guyane

Près de dix ans après la première campagne de 2008, Remmoa revient aux Antilles et en Guyane pour deux mois d’observations aériennes des mammifères marins, requins, raies, tortues marines, oiseaux marins et grands poissons pélagiques. Le but est de compléter les connaissances, jusqu’ici fragmentaires, sur les peuplements de ces grands animaux vivant au large (la mégafaune pélagique). La première phase du programme REMMOA, initiée et coordonnée par l’ex-Agence des aires marines protégées (intégrée à l’AFB en janvier 2017) et l’observatoire PELAGIS de l’Université de la Rochelle, a permis de couvrir l’ensemble des eaux tropicales françaises réparties sur les trois océans (Pacifique, Atlantique et océan Indien).

L’Agence française pour la biodiversité s’est engagée en 2017 à poursuivre cet ambitieux programme qui compte parmi les initiatives phares 2017 de la nouvelle Agence.

07/06/2017 Aires marines protégées - Océan Indien

Ouverture de la pêche au poulpe à Mtsahara : encore un bilan positif pour le 2ème site pilote à Mayotte

Après trois mois de fermeture du platier pour laisser les poulpes grandir et se reproduire, plus de 250 pêcheurs à pied étaient réunis pour célébrer l’ouverture de la zone samedi 27 mai. Avec des captures records de poulpes pesant jusqu’à 5 kilos, le bilan de cette matinée de pêche est très positif. Les rendements et la taille des individus pêchés ont augmenté de manière encourageante ! Après le lancement de l’expérience à Mbouanasta fin 2016, l’efficacité de ce mode de gestion durable des ressources se confirme.

10/02/2017 Aires marines protégées - Océan Indien

L’initiative pour une pêche durable du poulpe se déploie à Mayotte

Suite à la réussite du projet « poulpe » à Mbouanatsa en fin d’année 2016, ce samedi 11 février 2017, l’association des pêcheurs à pied de Mtsahara, accompagnée par le Parc naturel marin de Mayotte, fermera également la pêche sur le platier du village. L’objectif est de permettre aux poulpes de se reproduire, et de devenir plus gros et plus nombreux. La réouverture du site aura lieu le 27 mai 2017.

23/12/2016 Sensibilisation - Aires marines protégées - Océan Indien

Ouverture de la pêche au poulpe à Mbouanatsa : expérimentation réussie du 1er site pilote à Mayotte

Après trois mois de fermeture du platier pour laisser les poulpes grossir et se reproduire, les pêcheurs à pied de Mbouanatsa et Mzouazia sont venus nombreux pour l’ouverture de la zone jeudi 15 décembre. Bien que certains aient eu plus de chance que d’autres, les résultats sur l’ensemble de la zone sont clairs : la taille et le nombre de poulpes capturés a augmenté de façon remarquable !