Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Actualités

19/12/2017 Patrimoine naturel - Méditerranée

Protection des mammifères marins : des nouvelles des sanctuaires

Cyril Gomez, directeur de l'Environnement de Monaco, prend la présidence de la Réunion des Parties à l'Accord Pelagos pour les deux prochaines années. Il succède à Xavier Sticker, ambassadeur français de l’environnement.

L’Accord Pelagos, signé par la France, l’Italie et la Principauté de Monaco le 25 novembre 1999 à Rome, est relatif à la création d’un sanctuaire pour protéger les mammifères marins et leurs habitats de toutes menaces d’origine humaine (pollutions, bruit, captures et blessures accidentelles, dérangement, etc.). Le sanctuaire Pelagos constitue un espace maritime de 87 500 km² et représente, en Méditerranée, la plus grande aire marine protégée.

19/12/2017 Vie de l'établissement

Cinquième conseil de gestion du sactuaire Agoa

Le 30 novembre 2017, s’est déroulé le 5ème conseil de gestion du sanctuaire Agoa. Ses membres se sont réunis en Martinique sous la présidence de M. Yvon Combes.
Ce conseil de gestion a été l'occasion de faire le bilan des actions 2017 et plus particulièrement celles liées à l’évolution de la réglementation des pratiques d’observation des mammifères marins et celles en matière de coopération interrégionale. Les membres du conseil ont également pu découvrir les premiers résultats à chaud de la campagne d’observation aérienne de la mégafaune, Remmoa, qui s’est tenue cette année dans les Antilles.

04/09/2017 Patrimoine naturel - Connaissance - Guyane

La grande faune marine vue du ciel : coup d’envoi de la campagne Remmoa aux Antilles françaises et en Guyane

Près de dix ans après la première campagne de 2008, Remmoa revient aux Antilles et en Guyane pour deux mois d’observations aériennes des mammifères marins, requins, raies, tortues marines, oiseaux marins et grands poissons pélagiques. Le but est de compléter les connaissances, jusqu’ici fragmentaires, sur les peuplements de ces grands animaux vivant au large (la mégafaune pélagique). La première phase du programme REMMOA, initiée et coordonnée par l’ex-Agence des aires marines protégées (intégrée à l’AFB en janvier 2017) et l’observatoire PELAGIS de l’Université de la Rochelle, a permis de couvrir l’ensemble des eaux tropicales françaises réparties sur les trois océans (Pacifique, Atlantique et océan Indien).

L’Agence française pour la biodiversité s’est engagée en 2017 à poursuivre cet ambitieux programme qui compte parmi les initiatives phares 2017 de la nouvelle Agence.

17/03/2017 Politique de la mer

La protection des mammifères marins du sanctuaire Agoa au cœur de la visite ministérielle aux Antilles

À l’occasion de son déplacement en Martinique, Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, a réuni les acteurs en charge de l’espace marin pour aborder la protection du milieu marin dans les Antilles françaises. Cet atelier a eu lieu à bord de l’une des frégates de surveillance de la Marine nationale, le Germinal, en présence des services de l’État concernés : Direction de la mer, Marine nationale, douanes…

17/03/2017 Politique de la mer

Ségolène Royal s’engage pour la création du Parc naturel marin de Martinique

A l’occasion de son déplacement en Martinique, la ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, a organisé une réunion dédiée au projet de parc naturel marin qui a rassemblé les élus de la Collectivité territoriale de Martinique, les maires, les usagers professionnels et de loisirs, les scientifiques et les associations.

02/01/2017 Aires marines protégées

La consultation sur le projet de parc naturel marin en Martinique est ouverte

L'enquête publique sur le projet de parc naturel marin en Martinique est ouverte du 2 janvier au 2 février 2017. La consultation se tient pendant un mois dans les 27 communes de Martinique concernées par le projet. Les habitants peuvent s'exprimer et apporter des suggestions sur les trois composantes principales du projet :

  • périmètre,
  • orientations de gestion et
  • composition du conseil de gestion.

Le projet privilégie un vaste parc naturel marin couvrant l’ensemble de la zone économique exclusive de Martinique, 47 340 km².

06/12/2016 Vie de l'établissement - Aires marines protégées

Comité de concertation du projet de création d'un parc naturel marin autour de la Martinique

Le comité de concertation du projet de création d’un parc naturel marin autour de la Martinique s’est réuni lundi 28 novembre 2016 sous la présidence du Préfet de la Martinique, Fabrice Rigoulet-Roze et en présence du conseiller exécutif de Martinique, Louis Boutrin.

29/11/2016 Connaissance

Etude de la fréquentation des delphinidés du sanctuaire Agoa par l’utilisation de dispositifs acoustiques

Suite au premier test de dispositifs acoustiques en septembre-octobre 2015 et aux résultats positifs obtenus, de nouveaux déploiements ont été réalisés dans la Réserve naturelle de Petite-Terre et aux ilets Pigeon dans le Parc national de Guadeloupe.

Les résultats de cette étude ont montré des différences de fréquentation entre les sites ainsi que des différences dans l’utilisation de l’habitat par les grands dauphins.

17/10/2016 Connaissance

L'expédition Madibenthos est terminée

Lundi 10 octobre a eu lieu la dernière sortie de terrain pour l'expédition Madibenthos. Cet inventaire de la faune et de la flore marine de grande ampleur sur les côtes martiniquaises était piloté par le Muséum national d’Histoire naturelle.

01/09/2016 Connaissance

Inventaire de la faune et de la flore marines côtières en Martinique

Du 5 septembre au 11 octobre 2016 un inventaire de la faune et de la flore marine de grande ampleur sera piloté sur les côtes martiniquaises par le Muséum national d’Histoire naturelle.

La Région Tropicale Ouest-Atlantique est la deuxième région marine la plus riche du monde, et l’Arc Antillais y occupe une place exceptionnelle. Pour autant, au-delà des espèces emblématiques, la biodiversité marine de la Martinique reste méconnue : la majorité des espèces jouant un rôle fondamental dans le fonctionnement des écosystèmes sont en effet petites et rares.