Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Dialogue franc et constructif au colloque national des AMP

28/10/2019 Politique de la mer - Aires marines protégées - Agence française biodiversité

Plus de 400 acteurs de la mer venus d’horizons variés (État, gestionnaires d’aires marines protégées, socioprofessionnels, scientifiques, associations) ont travaillé intensément durant les trois jours du colloque national des aires marines protégées qui s’est tenu du 22 au 24 octobre à Biarritz. Organisé par l’AFB en partenariat avec le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), ce colloque était placé sous l'égide du Ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES).

Les plénières thématiques et les ateliers stratégiques et opérationnels visaient à produire collectivement des propositions pour la rédaction de la future stratégie nationale 2020-2030 sur les AMP. Ces travaux ont également vocation à irriguer la stratégie nationale des aires protégées terrestres et marines que le MTES doit présenter au congrès mondial de la nature, organisé à Marseille par l’UICN. Cette stratégie des aires protégées a également fait l’objet d’un colloque le 25 octobre à Biarritz, organisé par le MTES et l’AFB.

Les travaux de restitution du colloque national des AMP

Ces trois jours d’échanges et de travail collectif ont permis à chacun d’apporter sa vision de la future stratégie nationale sur les AMP, d’exprimer des points de convergence mais aussi des désaccords. Les travaux se sont déroulés dans un climat constructif et ont fait l’objet d’un dialogue franc. Les délégations venues des territoires d’Outre-mer ont pris largement part aux travaux faisant valoir à la fois leurs différences et leurs retours d’expérience.

Une restitution non exhaustive et à chaud du colloque national des AMP a été présentée le 25 octobre en ouverture du colloque national des aires protégées terrestres et marines.

Quelques observations générales du colloque national des aires marines protégées

  • « Pleine naturalité / protection forte » : un sujet qui pose encore beaucoup de questions et suscite des inquiétudes chez les acteurs économiques
  • Outre-mer (forte participation, principe de « différentiation », appel aux partenariats entre établissements publics et collectivités, reconnaissance des systèmes coutumiers, évidence de-là dimension « terre-mer »)
  • Forte préoccupation « terre-mer »
  • Recherche : présence dominante des sciences humaines et sociales les « très grandes AMP » : « une histoire nouvelle » une gestion encore largement à inventer – enjeu de l’action de l’État en mer

Prochaine étape

Thierry Vatin, directeur de la direction de l’eau et de la biodiversité au MTES a annoncé en clôture du colloque national des AMP la réunion de différentes instances en novembre prochain afin de poursuivre le travail d’association des acteurs et l’élaboration de la stratégie nationale des AMP 2020-2030.

Retour aux actualités