Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Les agents du Parc formés à la lutte anti-pollution

18/11/2013 Qualité de l'eau

Objectif du Parc naturel marin d’Iroise, la réduction des risques de pollutions maritimes est inscrit dans son plan de gestion. Pour cela, le Parc marin et le Cedre (Centre de documentation, de recherches et d’expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux) travaillent en collaboration pour atteindre cet objectif. Ils mènent ensemble différentes actions comme des journées de formation à la lutte anti-pollution, dispensées par le Cedre aux agents du Parc naturel marin. Une session de formation a été organisée les 13 et 14 novembre derniers.

Pour la première journée, rendez-vous sur la plage de Kerisella à Porspoder. Équipés de combinaisons et du matériel de sécurité adéquat, les agents du Parc et du personnel municipal de Porspoder sont mis en situation avec un exercice pratique consistant à organiser un chantier de dépollution : mettre en place le balisage, définir la zone de stockage des déchets, instaurer une zone de décontamination… Un cas pratique qui se poursuit par une opération de nettoyage et l’apprentissage des différentes techniques de nettoyage.

Le lendemain, la formation se déroule à Molène, avec la participation des élus et des agents communaux. Une première partie théorique permet de rappeler le dispositif ORSEC (Organisation de la réponse de sécurité civile), les responsabilités du maire en cas de pollution accidentelle et de souligner l’importance pour une commune d’élaborer son Plan communal de sauvegarde.
De la théorie à la pratique, la deuxième partie de journée se conclut par un exercice de mise en situation en cas d’alerte à la pollution, de la reconnaissance au déploiement des moyens.

C’est la première fois que cette formation est initiée. Cette expérience sera renouvelée l’année prochaine sur un autre lieu du Parc marin, toujours pour permettre aux agents du Parc de renforcer leur expertise et inviter d’autres communes à réfléchir sur leur Plan communal de sauvegarde.

Retour aux actualités