Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Ouverture du colloque "État des lieux et avenir de la pêche à pied récréative en France"

Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale accueille le colloque final du projet européen Life Pêche à pied de loisir, mercredi 23 novembre et jeudi 24 novembre 2016 à Boulogne-sur-mer.

21/11/2016 Activités de loisirs - Façade Atlantique - Manche / Mer du Nord

Le colloque final du projet Life Pêche à pied de loisir débute le 23 novembre pour deux jours au Centre universitaire Saint-Louis à Boulogne-sur-mer.

Deux cent personnes issues de collectivités territoriales, d’associations, d’organisations professionnelles, de services de l’État et d’instituts scientifiques y sont attendues.

Avec 2 millions d’adeptes en France, la pêche à pied de loisir représente l’une des activités la plus pratiquée sur les côtes françaises. Elle n’a cessé de se développer ces dernières années. Une attention particulière doit être portée pour que la pêche à pied de loisir perdure dans le respect de la nature.

Le projet européen Life a mené des actions concrètes depuis 2013 sur 50 % des estrans de la Manche et de l’Atlantique avec le soutien de 400 structures nationales, régionales et locales. Il a mobilisé l’ensemble des acteurs intéressés par la pêche à pied de loisir et a permis de sensibiliser les pêcheurs à pied récréatifs au respect des bonnes pratiques pour le maintien de leur activité. Ce colloque final fait le bilan des actions menées par ce projet au niveau local et au niveau national.

Financé à 50 % par la Commission européenne, le projet Life Pêche à pied de loisir est coordonné par l’Agence des aires marines protégées, dont fait partie le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale. Il regroupe neuf structures travaillant ensemble sur 11 territoires, dont celui du Parc, à quatre objectifs indissociables : la gouvernance, le diagnostic, la sensibilisation et la gestion.

Retour aux actualités