Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

RespectOcean.com fait sa Mini-Transat

18/11/2013

Raphaëla Le Gouvello est connue pour ses exploits sportifs. Avec sa planche à voile, elle a traversé les océans Atlantique, Pacifique et Indien ou encore la Méditerranée. Très engagée dans la préservation du milieu marin, elle est à l’initiative du Réseau RespectOcean.com que soutient l’Agence des aires marines protégées.

Un réseau pour contribuer à « inscrire les activités maritimes et côtières dans une logique de développement durable »

Ce réseau a pour vocation de fédérer les acteurs de la mer engagés autour d'une même démarche de respect des océans, unis par une charte commune. Par son site www.respectocean.com, le réseau met en valeur des actions, des usages, des activités humaines, des engagements liés aux océans et associés à de bonnes pratiques, pour mieux respecter cet immense ensemble d'écosystèmes riches et pourtant fragilisés.

Sous la bannière de RespectOcean.com, Raphaëla Le Gouvello participe à la Mini-Transat 2013. Cette nouvelle aventure transocéanique est bien différente de ses traversées en planche à voile en solitaire, son objectif principal n’est pas de réaliser un exploit sportif mais de finir la course tout en faisant connaître son projet RespectOcean.

En savoir plus :

RespectOcean a été présenté au 3ème congrès international des aires marines protégées IMPAC3, qui s’est déroulé à Marseille, fin octobre.

Visionnez la vidéo

Des nouvelles de la course

Après plusieurs reports, le départ de la Mini-Transat a eu lieu le 13 novembre à Sada, en Espagne, direction Pointe-à-Pitre. En raison de conditions météorologiques difficiles, la Mini-Transat courre finalement sur une seule étape au lieu de deux prévues initialement.

Les concurrents se sont donc lancés pour 30 jours de ner environ, avec pour seul moyen de communication autorisé leur radio à courte portée VHF pour pouvoir échanger avec le bateau accompagnateur et ceux des autres concurrents à proximité.

Après 5 jours de navigation, Raphaëla se positionne plutôt bien, à la 26ème place. Être en milieu de la flotte de la cinquantaine de concurrents dans sa catégorie est une très belle performance compte tenu de l’expérience des autres navigateurs. Avec une navigation prudente et sécuritaire, Raphaëla mène sa barque sans pression.

Suivez la course de Raphaëla :

www.respectocean.com/minitransat.html

www.minitransat.fr/cartographie

(bateau N° 473)

Retour aux actualités