Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Le GIS HomMer est lancé : 3 jours de séminaire sur la contribution des sciences humaines et sociales à la gestion des aires marines protégées

02/02/2015

Le GIS HomMer est un réseau de recherche collaborative qui associe chercheurs et gestionnaires autour d’un projet commun : contribuer au développement des connaissances, méthodes et pratiques scientifiques interdisciplinaires en sciences humaines et sociales sur les thématiques de la fréquentation, des usages et de la gouvernance des aires marines protégées (AMP) existantes et en projet en France métropolitaine et ultra-marine.

Financé par la Fondation de France, l’Agence des aires marines protégées, le laboratoire Géomer et l’UMR Amure (Université Bretagne Occidentale, Institut universitaire européen de la mer), le séminaire « Contribuer à la gestion des aires marines protégées. Pratiques en sciences humaines et sociales » s’est déroulé du 27 au 29 janvier 2015. Il avait pour objet de réfléchir collectivement au fonctionnement et orientations scientifiques du GIS HomMer.

Au programme, 3 thèmes :

  • Pratiques scientifiques

Les conférences d’ouverture et communications sur ce sujet ont permis de donner un aperçu de la variété des pratiques scientifiques mobilisées en sciences humaines et sociales pour étudier la fréquentation, les usages et la gouvernance des AMP.

  • Questionnements scientifiques

Mardi 28 janvier, quatre ateliers parallèles étaient organisés pour :
-    identifier et prioriser les questionnements scientifiques en sciences humaines et sociales liés à la gestion des espaces protégés, et
-    construire collectivement des programmes de recherche en réponse aux questionnements retenus.

  • Fonctionnements et orientations scientifiques

Le dernier jour était consacré à des échanges sur les modalités de fonctionnement du GIS (objectifs, gouvernance, financements, calendrier) et ses orientations scientifiques (restitution des travaux réalisés dans les ateliers).

Retour aux actualités