Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Fiches DCSMM

Stratégie

Bilan de santé écologique des eaux marines de métropole : les résultats synthétiques et thématiques l’évaluation 2018 de la directive-cadre Stratégie pour le milieu marin (DCSMM).

Des fiches synthétiques et pratiques

  • Quel est aujourd’hui l’état de santé de nos eaux métropolitaines ?
  • Quelles pressions exercent les activités humaines et dans quelle mesure sont-elles compatibles avec le bon état écologique des océans ?
  • Quelles dynamiques de la biodiversité marine observe-t-on ?

Alors que l’État a lancé en mars 2019 et pour trois mois, une consultation publique des Documents stratégiques de façade (DSF), l’Agence française pour la biodiversité et l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer) avec l’appui du ministère de l’Écologie ont souhaité présenter les principaux résultats sous forme de fiches synthétiques afin de contribuer à l’information des acteurs et du public. En complément aux différents rapports réalisés par les organismes scientifiques et techniques, ces fiches s’inscrivent dans un effort de vulgarisation, de partage et de compréhension des résultats.

Au total, ce sont près d’une vingtaine de fiches qui seront publiées sur ce site. En quatre ou cinq pages par thématique,  chaque fiche tente de présenter les principaux résultats (par régions marines), les limites parfois rencontrées notamment en termes de connaissance ou de méthodologie ainsi que  les perspectives.

Le Bon état écologique

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a mobilisé une large communauté scientifique et technique pour tenter de répondre à ces questions (voir encadré) auxquelles la France doit répondre. Ce bilan de santé constitue une des étapes importante de la mise en œuvre de la directive-cadre Stratégie pour le milieu marin (DCSMM). Cette directive-cadre, véritable pilier environnemental des politiques maritimes nationales et européennes, vise à atteindre le bon état écologique dans les eaux des pays membres de l’Union européenne en 2020.  

Évaluation 2018

A travers l’évaluation du cycle 2 de la directive-cadre Stratégie pour le milieu marin (DCSMM), il s’agissait d’évaluer l’état écologique des eaux marines métropolitaines françaises. Six ans après la première évaluation lors du premier cycle de la DCSMM, une seconde évaluation a donc été réalisée. Sous l’égide du ministère, l'Ifremer a assuré la coordination scientifique de 11 descripteurs (thématiques) retenus par la DCSMM pour qualifier le bon état écologique. Ces descripteurs couvrent un champ très vaste : de la diversité biologique aux espèces exploitées en passant par les contaminants ou les déchets. L’Agence française pour la biodiversité, quant à elle, a coordonné deux analyses socioéconomiques ainsi que l’élaboration des objectifs environnementaux.

Sept fiches sont d'ores et déjà disponibles (à télécharger ci-dessous).

A venir prochainement, les fiches :

  • Déchets
  • Habitats pélagiques
  • Tortues marines
  • Poissons céphalopodes
  • Utilisation des eaux marines
  • Coût de la dégradation

Date du document : 04/2019

Retour à la documentation