Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Les objectifs de l'Agence française pour la biodiversité en faveur du milieu marin

L’Agence française pour la biodiversité poursuit les missions de protection du milieu marin, portée initialement par l'Agence des aires marines protégées. A savoir : l’appui aux politiques publiques de création et de gestion d’aires marines protégées sur l’ensemble du domaine maritime français, l’animation du réseau des aires marines protégées, le soutien technique et financier aux parcs naturels marins, le renforcement du potentiel français dans les négociations internationales sur la mer.

Appuyer les politiques publiques de création et de gestion d’aires marines protégées (AMP)

L’Agence contribue aux politiques publiques de développement et de gestion du réseau d’AMP par différentes actions : 

  • Collecte et mise à disposition d’information techniques et scientifiques.
  • Identification de sites marins présentant un fort potentiel en matière de création d’AMP. Ces analyses stratégiques régionales contribuent à l’élaboration d’une stratégie nationale de création d’AMP pour l’ensemble du domaine maritime français. 
  • Création de 10 parcs naturels marins à l’horizon 2020. Elle coordonne et met en place les missions d’étude qui sont créées pour étudier ces projets. Elle apporte des moyens humains, techniques et financiers aux parcs naturels marins, une fois créés.
  • Appui à la gestion des sites Natura 2000 après une forte implication de l’Agence dans le processus de désignation ; appui à la création et à la gestion du sanctuaire de mammifères marins AGOA, aux Antilles françaises ; 
  • Partenariats avec les autorités polynésiennes et néocalédoniennes pour l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie de création d’AMP.

Animer le réseau de gestionnaires d’aires marines protégées

L’Agence soutient les gestionnaires d’AMP afin de renforcer la dynamique de travail et les échanges.
Elle y travaille : 

Connaitre et suivre les eaux françaises et les aires marines protégées

L’Agence participe à l’acquisition de connaissances sur le milieu marin, aux suivis et diagnostics des eaux françaises et des aires marines protégées selon plusieurs axes : 

Renforcer la présence française à l’international

L’Agence permet à la France de tenir les engagements pris à l’international en matière de protection du milieu marin et de création d’AMP et d’affirmer sa politique maritime. L’Agence y participe notamment à travers : 

  • son implication technique dans les groupes de travail des conventions de mers régionales ;
  • sa participation aux groupes de travail et réunions techniques sur la Haute-mer et la création d’aires marines protégées ;
  • en soutenant la participation française aux manifestations internationales. L’Agence a coordonné le Congrès mondial des aires marines protégées (IMPAC3), en 2013, à Marseille.