Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

Ségolène Royal signe le décret de création du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, plus grand parc marin hexagonal

04/04/2015 Politique de la mer - Aires marines protégées - Façade Atlantique

Ségolène Royal, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie vient de signer le décret de création du Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, 7ème parc naturel marin français.

Ce Parc naturel marin couvre 6 500 km² d’espace marin sur la façade atlantique. Il s’étend sur environ 800 km de côtes sur trois départements (Vendée, Charente-Maritime, Gironde). C’est le plus grand parc naturel marin hexagonal, à ce jour.

Le décret de création définit le périmètre du parc, la composition de son conseil de gestion et ses orientations de gestion, élaborés en concertation avec les usagers de l’espace marin et soumis à enquête publique en 2011 dans 117 communes. Il prévoit également la création de trois comités géographiques locaux permettant d’allier une gouvernance d’ensemble du parc, nécessaire pour garantir une gestion cohérente sur ce territoire qui forme une entité fonctionnelle, avec une gouvernance plus locale, proche des usagers et attentive aux situations spécifiques.

Consultez le décret portant création du parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis.

Historique du projet

La mise à l’étude de ce projet de parc s’inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de création d’aires marines protégées qui prévoit de renforcer le réseau d’aires marines protégées français.

En savoir plus :

Historique du projet de parc

La mise à l’étude a débuté en 2008 et l’enquête publique s’est déroulée en 2011.

Le 7 juin 2014, une première réunion de travail avec les élus de Poitou Charentes s’est tenue en présence de la Ministre de l’Écologie afin de chercher les meilleures modalités de création de ce parc.

Le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

La création de ce parc naturel marin vient compléter le réseau des parcs naturels marins français.

Il illustre la dynamique impulsée par le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, la nature et les paysages portée par Ségolène Royal et qui vient d’être votée en première lecture par l’Assemblée nationale.

Cette loi vise à promouvoir la croissance bleue au travers de la création d’outils innovants de protection du milieu marin : zone de protection halieutique pour réglementer les activités incompatibles avec le bon état des frayères, nourriceries et couloirs de migration des espèces, en concertation avec les professionnels. Par ailleurs, sera étendue la protection d’un grand nombre d’espèces marines (cétacés, tortues et certains oiseaux) au large des côtes françaises (sur toute la zone économique exclusive et le plateau continental, au delà de la zone des 12 milles actuels). Le projet de loi interdit également la pollution par le rejet des eaux de ballast des bateaux.

Le projet de loi prévoit également, par un amendement qu’a fait adopter Ségolène Royal, de donner aux comités géographiques du parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis la possibilité d’agir par délégation du conseil en gestion.

Retour aux actualités