Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

Historique du projet

Le projet de parc naturel marin a été mis à l'étude par arrêté ministériel le 20 juin 2008. En mars 2009, une mission d’étude de l’Agence des aires marines protégées, placée sous la tutelle de quatre préfets (Vendée, Charente-Maritime, Gironde et maritime de l’Atlantique), est installée à Rochefort. Composée de 4 personnes, elle est chargée de mener la concertation avec les acteurs maritimes.

Les acteurs de la concertation

La mission a défini le projet de parc en étroite concertation avec tous les acteurs maritimes :

  • Les élus locaux : communes, communautés de communes et d’agglomération, conseils généraux et régionaux, ainsi que les élus parlementaires,
  • les organisations professionnelles : pêcheurs, conchyliculteurs, professionnels des ports de commerce, de pêche et de plaisance, extracteurs de granulats, industriels...
  • les usagers de loisirs en mer : représentants des pêcheurs de loisir, des sportifs, des plaisanciers...,
  • les associations de protection de l'environnement,
  • les services de l’État et les établissements publics (Conservatoire de littoral, Agences de l’eau…),
  • les scientifiques de l’Ifremer, du Cemagref, des Universités de Bordeaux et La Rochelle...

Les actions menées

Ainsi, plus de 150 organismes ont participé activement et régulièrement aux propositions visant à la mise en place du projet de parc. Les contributions des différents acteurs et l’ensemble de la concertation ont permis :

  • de définir des hypothèses de périmètre du futur parc,
  • de construire des orientations qui définiront ses futurs champs d’action,
  • d’identifier les membres du futur conseil de gestion.

La concertation a été menée selon différentes approches :

  • plus de 400 réunions de travail avec les acteurs tout au long du processus ;
  • des ateliers thématiques pour identifier les enjeux spécifiques sur l’espace marin des Pertuis et des estuaires : la connaissance et la protection du milieu marin, la valorisation des activités et de la culture maritime, l’aménagement et les usages du littoral ;
  • un état des lieux des activités maritimes, des patrimoines naturels et culturels réalisé avec les acteurs, complété par la réalisation d’études pour approfondir les enjeux de la zone ;
  • la tenue d’un colloque scientifique en 2010 à Royan a permis de présenter à un large public les enjeux de la zone.

La concertation en chiffre :

  • 2 ans de concertation
  • 150 organismes
  • 117 communes consultées
  • Plus de 400 réunions de travail
  • 4 comités de concertation
  • 3 documents d’enquête publique

Les acteurs ont élaboré ensemble les orientations du futur parc et proposé un périmètre et la composition du futur conseil de gestion. Pour cela, ils se sont réunis 30 fois, d’octobre 2009 à décembre 2010.

> Voir la synthèse du ressenti des acteurs 

  • Des comités de concertation, quatre en deux ans, sur l’invitation des préfets, ont permis aux acteurs de se positionner officiellement sur le projet.

Les contributions des différents acteurs et l’ensemble de la concertation ont permis de définir des propositions de périmètre du futur parc, de construire des orientations qui définiront ses futurs champs d’action et d’identifier les membres du futur conseil de gestion.

Ces trois composantes ont été soumises à enquête publique du 22 août au 22 septembre 2011.

> Voir le calendrier complet de la concertation