Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Le Parc naturel marin des Glorieuses

Rapport d'activités 2015

Gestion - Océan Indien - Parc naturel marin

Le bilan d'activités 2015 du Parc naturel marin des Glorieuses a été approuvé par le conseil de gestion du 8 mars 2016.

L’année 2015 a été marquée par plusieurs aboutissements importants pour le Parc naturel marin des Glorieuses, notamment :

  • l’adoption du plan de gestion, feuille de route du Parc pour les quinze années à venir, suivie de son maquettage, son impression et de la mise en ligne d’un PDF dynamique le rendant accessible à tous,
  • la délibération de son premier avis conforme en défaveur d’un projet de prospections sismiques dans les eaux des Glorieuses. Conformément à la loi, cet avis a été pris en compte par l’Etat qui a rejeté la demande,
  • la première mission scientifique menée par le Parc dans les eaux des Glorieuses, intitulée PANAMAG#1, qui avait pour objectif l’amélioration de la connaissance sur les espèces et les milieux marins autour de quatre volets principaux : tortues marines, herbiers de phanérogames, holothuries et qualité de l’eau. L’ensemble de ces volets s’inscrivaient directement dans le cadre des objectifs du plan de gestion du Parc.
    Dans le cas des volets « tortues marines » et « herbiers de phanérogames », les objectifs de la mission s’inscrivaient également directement dans les objectifs du Plan national d’actions (PNA) en faveur des tortues marines du sud-ouest de l’océan Indien. Le volet tortues a été mené en collaboration étroite entre le gestionnaire et les structures de recherche IFREMER et KELONIA.
    L’ensemble des données collectées lors de cette mission participent grandement à la consolidation de l’état initial du patrimoine naturel dans les eaux du Parc et devront être corroborées, complétées ou comparées au cours des futures missions.

Au-delà de ces trois actions phare, d’autres actions ont été engagées et poursuivies en 2015, notamment pour la sensibilisation et la formation des usagers du Parc, en particulier les pêcheurs venant des côtes de Mayotte.
Il est à noter que conformément aux principes législatifs fondant les parcs naturels marins, c’est l’action de l’ensemble des acteurs qui participe à l’atteinte des objectifs du Parc, et pas uniquement les actions menées par son équipe. Dans le cas particulier des Glorieuses, nombre d’actions mises en œuvre par l’administration des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) concourent ainsi directement à l’atteinte de ces objectifs. Quelques zooms particuliers ont donc été intégrés dans le rapport d’activités 2015, afin d’illustrer des actions emblématiques menées par les partenaires du Parc dans son périmètre.

Date du document : 03/2016

Retour à la documentation