Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Suivi télémétrique des phoques dans le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale

28/05/2019 Patrimoine naturel - Connaissance - Manche / Mer du Nord

Du 23 au 25 mai dernier, dix phoques gris et quatre phoques veaux marins ont été équipés de balises télémétriques GPS/GSM en baie de Somme. La pose de ces balises va permettre d’étudier pendant plusieurs mois leurs déplacements et comportements en plongée.

Coordonnée par le Centre d’Études Biologiques de Chizé (CEBC, Unité mixte de recherche CNRS/Université de La Rochelle), cette opération a mobilisé cinq bateaux pendant trois jours, au cours desquels se sont relayées une vingtaine de personnes de différents organismes :

  • des équipes de l’Agence française pour la biodiversité (AFB), notamment du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale,
  • des agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS),
  • des membres de Picardie Nature et de l’Association Découverte Nature,
  • plusieurs chercheurs du CEBC et de l’Observatoire PELAGIS.

Cette action a été co-financée par l’AFB et sera complétée à l’automne prochain par la pose de quatorze balises supplémentaires. Elle s’inscrit dans le cadre du programme de surveillance des mammifères marins de la Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin (DCSMM).

Premières observations

Après quelques jours d’émission des balises, les positions révèlent déjà des comportements très différents : certains n’ont pratiquement pas bougé des bancs de sables où ils ont été équipés de balises, alors que d’autres ont parcouru de grandes distances en direction du nord.

Mieux connaître les organismes spécialistes :

www.cebc.cnrs.fr

www.observatoire-pelagis.cnrs.fr

Retour aux actualités