Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Elaboration du plan de gestion

Élaboré par le conseil de gestion avec l’appui de l’équipe technique du Parc, le plan de gestion détermine les mesures de protection, de connaissance, de mise en valeur et de développement durable à mettre en œuvre dans le Parc naturel marin. C’est un projet de territoire partagé avec les acteurs pour la gestion des estuaires picards et de la mer d’Opale.

Il fixe des objectifs à 15 ans. Cette vision globale et ambitieuse de la gestion de l’espace marin sert de cadre à l’ensemble des actions quotidiennes du Parc.
15 ans, c’est un pas de temps significatif à la fois pour les évolutions environnementales (évolution des écosystèmes, d’une espèce, du climat…) mais aussi de société (nouveaux comportements, nouveaux outils, évolutions des politiques publiques…).
L’État, les collectivités territoriales et les organismes associés à la gestion du Parc naturel marin veillent à la bonne cohérence de leurs actions avec le plan de gestion du Parc.

Un document établi en concertation

Pour élaborer son plan de gestion, le conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale a d’abord travaillé en commissions thématiques, coordonnées par le bureau et ouvertes à tous :

  • La commission "patrimoine naturel", présidée par Dominique GODEFROY, vice-président pour l’environnement maritime, le patrimoine naturel et les énergies renouvelables de la Communauté d’agglomération du Boulonnais, et Thierry RUELLET, directeur du Groupe d’études des milieux estuariens et littoraux (GEMEL).
    Cette commission s’est réunie 5 fois et a réuni jusqu’à 28 participants.
  • La commission "activités professionnelles", présidée par François NADAUD, directeur adjoint de la Direction Départemental des Territoires et de la Mer du Pas-de-Calais.
    Cette commission s’est réunie 4 fois et a réuni jusqu’à 27 participants.
  • La commission "usages de loisir", présidée par Patrick TRIPLET, directeur des milieux naturels du syndicat Mixte Baie de Somme-Grand Littoral Picard.
    Cette commission s’est réunie 5 fois et a réuni jusqu’à 35 participants.
  • La commission "patrimoine culturel", présidée par Jean-Marc HOEBLICH, maître de conférence de l’université de Picardie Jules Vernes et directeur adjoint de l’unité de formation et de recherche d’Histoire et de Géographie.
    Cette commission s’est réunie 6 fois et a réuni jusqu’à 15 participants.

Fin novembre 2014 à Abbeville, une plénière venait clôturer cette première étape. 60 acteurs locaux du milieu marin étaient présents pour découvrir les finalités et sous-finalités élaborées par les autres groupes.
Dans un second temps, la concertation s'est poursuivie avec un brassage au sein de ces commissions, pour travailler à l’élaboration des principes d’actions : un ensemble des préconisations pour atteindre le niveau d’ambition fixé. Ils correspondent à l’objectif du plan de gestion, l’état du milieu et des activités souhaité dans 15 ans.

 

 

Délibérations en ligne dans le recueil des actes administratifs de l’Agence des aires marines protégées

Décisions du conseil de gestion - Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale