Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Contribution du Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon aux 34e Journées européennes du patrimoine

12/10/2017 Sensibilisation - Façade Atlantique

Lors des 34e Journées européennes du patrimoine les 16 et 17 septembre 2017, le Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon a organisé quatre moments de découverte des patrimoines naturels et culturels sous forme de visites commentées de plusieurs sites du Bassin et d’une animation spécifique pour le jeune public sur la lecture de paysages.

Des visites commentées pour tous

Habitants du Bassin d’Arcachon, excursionnistes de la métropole bordelaise et touristes ont participé aux trois visites commentées proposées par le Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon.
Trois sites, trois opportunités d’appréhender l’identité maritime du Bassin :

  • le quartier de l’Aiguillon sur les communes de La Teste-de-Buch et d’Arcachon,
  • les ports de Larros et du Canal à Gujan-Mestras,
  • le port d’Arès.

Organisateur de ces balades commentées, le Parc naturel marin a sollicité les témoignages d’acteurs professionnels locaux afin d’enrichir les rencontres.

L’Aiguillon, au cœur de la vie maritime de La Teste-de-Buch et d’Arcachon

Le premier rendez-vous était donné samedi 16 septembre au matin devant la plage de l’Aiguillon. Après avoir fait étape à la cabane de Michel Baillon, fils d’ostréiculteur, les visiteurs accompagnés d’un agent du Parc naturel marin ont suivi Michel Boyé, historien, dans les rues de l’Aiguillon. Tous deux pirelons (habitants de l’Aiguillon), ils ont redonné vie par leurs récits aux conserveries de poissons, pêcheries, cabanes ostréicoles et chantiers navals qui dominaient la vie économique locale jusque dans les années 1960.

Entre les ports de Larros et du Canal, à la rencontre des savoir-faire maritimes du Bassin d’Arcachon

Le samedi après-midi, le Parc marin proposait aux visiteurs un itinéraire permettant d’aller à la rencontre des acteurs des ports sur leur lieu de travail. Fabrice Vigier et Bernard Delis, ostréiculteurs sur le port de Larros, ont ainsi esquissé chacun leur tour les grandes lignes de leur métier. Gérard Carrère, président de l’association Argonautique, a ensuite emmené le groupe sur le port du Canal, à l’intérieur même du chantier naval tenu par l’association. Pour finir, Délia Fagniot, pêcheur à pied professionnel au port du Canal, a présenté son activité de pêche à pied de la palourde.

Arès, d’un port à l’autre

Dans la matinée du dimanche, le Parc naturel marin proposait la troisième visite commentée du week-end : une découverte de l’histoire du port d’Arès. Jean-Marie Blondy, administrateur de la Société historique et archéologique d’Arcachon, a présenté un exposé fourni aux visiteurs en cheminant de la jetée de l’ancien port, au port actuel. Le port d’Arès a été le lieu de multiples activités : production des poteaux de mines, essor de la plaisance, ostréiculture et culture piscicole. Un agent du Parc naturel marin a apporté des éléments d’informations complémentaires sur le fonctionnement du Bassin.

Une animation spécifique pour le jeune public

« Le phare te donne le cap ! Lire le paysage du Bassin d’Arcachon »

La 34e édition des Journées européennes du patrimoine était tournée vers les nouvelles générations. En écho, le Parc naturel marin a proposé une animation dédiée avec une lecture des paysages du Bassin d’Arcachon à la boussole depuis le haut du phare du Cap-Ferret.

Le samedi 16 et le dimanche 17 septembre matins, au pied du phare, le Parc naturel marin remettait aux enfants et adultes qui les accompagnaient une illustration panoramique à compléter à l’aide d’une boussole. Du haut du phare, amer remarquable du Bassin, les enfants se sont essayés au repérage des éléments caractéristiques du paysage du Bassin, façonnés par la nature et par les hommes.

Des moments de rencontres qui s’inscrivent dans le plan de gestion du Parc naturel marin

Ces quatre animations contribuent à plusieurs finalités du plan de gestion du Parc naturel marin : la transmission de l’identité maritime du Bassin, la valorisation et la préservation des patrimoines et des mémoires locales, la diversité des offres de découverte.

Retour aux actualités