Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin du golfe du Lion

Présentation

Après quatre années de concertation et une enquête publique menée en 2010, le décret de création du Parc naturel marin du golfe du Lion a été publié le 11 octobre 2011 au Journal Officiel.
Le Parc naturel marin du golfe du Lion est le troisième parc naturel marin français (après celui d’Iroise et de Mayotte) et le premier de Méditerranée. Il couvre 4 019 km² d’espace marin pour environ 100 km de côtes et concerne 12 communes littorales.

 

Un milieu marin exceptionnel mais fragile

Le Parc naturel marin du golfe du Lion se situe au large des Pyrénées-Orientales et de l’Aude.

On y retrouve l’ensemble des habitats naturels de Méditerranée, notamment les herbiers de posidonies, le coralligène et les canyons sous-marins. Ces écosystèmes sont autant de lieux de reproduction, de sources de nourriture et d’abris pour une biodiversité exceptionnelle : plus de 1200 espèces animales (corail rouge, mérou brun, grand dauphin, sar, etc.) et 500 espèces végétales. Cet espace marin est aussi le théâtre d’une histoire et d’une culture maritimes particulièrement riches.

Aujourd’hui, il accueille de nombreuses activités professionnelles et de loisirs en pleine transformation. Par ailleurs, le littoral connaît une très forte croissance démographique, conjuguée à un important développement du tourisme.

 

Ce milieu marin est donc exposé et sa protection devient un enjeu majeur. Le Parc naturel marin du golfe du Lion offre la possibilité de gérer localement et de façon cohérente cet espace marin remarquable.

 

Le périmètre du Parc

Le Parc s’étend de Leucate, au nord, aux limites des eaux sous souveraineté française au sud. Il comprend, au large, les trois canyons sous-marins Lacaze-Duthiers, Pruvot et Bourcart.
Ce périmètre permet de répondre à deux ambitions :

  • la cohérence écologique : il intègre l’ensemble des écosystèmes interdépendants et propose une protection et une gestion appropriées de ces richesses naturelles ; 
  • l’identité socio-économique : il correspond à un bassin d’activités professionnelles (pêche, transport maritime, etc.) et de loisirs (plongée, plaisance, pêche, etc.).
 

Objectifs et gouvernance du Parc

Les objectifs du Parc sont définis par huit orientations de gestion

  • Faire du parc naturel marin une zone de référence pour la connaissance et le suivi du milieu marin ;
  • Protéger le patrimoine naturel marin du littoral aux canyons profonds ;
  • Préserver et améliorer la qualité des eaux ;
  • Soutenir et favoriser un développement durable des activités économiques maritimes ;
  • Favoriser une gestion de l’ensemble des ressources naturelles comme la pérennité des activités qui en dépendent ;
  • Favoriser un développement des activités de tourisme nautique durables ;
  • Contribuer à la protection et la mise en valeur du patrimoine culturel maritime ;
  • Envisager une coopération avec l’Espagne.

Le conseil de gestion

Le Parc naturel marin du golfe du Lion est gouverné par un conseil de gestion qui réunit 60 membres : des élus locaux, des représentants des socioprofessionnels et usagers de loisirs, des associations environnementales et culturelles, des personnalités qualifiées et des services de l’État. Il est présidé par Michel Moly.