Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin du golfe du Lion

Chantier de remontage d'une épave romaine à Port-Vendres

19/06/2015 Patrimoine culturel - Méditerranée

Le Parc naturel marin du golfe du Lion participe à une expérimentation technique de remontage de l’épave d’un navire romain dénommé "Port-Vendres 1", en partenariat avec le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines, Jean-Marie Gassend, la mairie de Port-Vendres, le Département des Pyrénées-Orientales et l’Association pour les recherches sous-marines en Roussillon.

Cette épave a été extraite du port de Port-Vendres en 1974. L'ensemble des éléments de la coque en bois ont été traités, puis stockés jusqu'à leur déménagement le 15 avril 2015 pour cette expérimentation.

 

Cette opération est destinée à évaluer l’état actuel de ce navire antique du 4ème siècle, 30 ans après l’application de son traitement de conservation et à procéder à son reconditionnement.

La coque du navire de charge romain "Port-Vendres 1" est composée de centaines de pièces de bois, ce qui rend l'opération de remontage complexe.

 

Après cette expérimentation, qui s'achèvera en juillet 2015, et en fonction des résultats obtenus, plusieurs destins seront possibles pour l'épave de ce navire romain. Le but de ce projet est de le faire perdurer au mieux dans l’histoire du port et de la région.

Ce remontage d'épave correspond à la réalisation d'ambitions et de finalités retenues par le plan de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion. Il s'agit principalement de contribuer à la sauvegarde du patrimoine culturel, à sa pérennisation et à sa transmission.

 

 

 

Retour aux actualités