Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin du golfe du Lion

Retours sur le conseil de gestion du 19 octobre 2017

24/10/2017 Méditerranée

Le 19 octobre 2017 à Sainte Marie la Mer, le conseil de gestion du Parc naturel marin du golfe du Lion s’est réuni sous la présidence de Monsieur MOLY. Etaient à l’ordre du jour :

  • la désignation des lauréats de l’appel à projets 2017 du Parc ;
  • l'avis sur le projet de réaménagement du port de Banyuls-sur-Mer ;
  • la présentation du service Opérations du Parc.

Lauréats de l’appel à projet 2017 du Parc

Suite à l’ouverture en juillet dernier de l’appel à projet du Parc, vingt deux candidatures ont été reçues :

  • dix projets ont été désignés lauréats en fonction de leur qualité et de leur intérêt au profit du territoire et de l’atteinte des objectifs du Parc,
  • le montant total de subvention accordé est de 162 000 euros pour des projets qui se réaliseront entre 2017 et 2018,
  • quatre projets lauréats sont associés au patrimoine culturel, quatre projets lauréats sont associés à la sensibilisation et à l’éducation et deux projets lauréats sont associés aux activités nautiques et portuaires.

Avis sur le projet de réaménagement du port de Banyuls-sur-Mer

Le projet de réaménagement de l’espace portuaire de Banyuls-sur-Mer, porté par la commune, vise la mise en sécurité des bateaux et un meilleur accueil des usagers du port.
Le dossier présenté est exemplaire en termes de prise en compte des enjeux environnementaux dès le début du projet d’aménagement portuaire.
Le conseil de gestion a émis un avis favorable simple sans réserve ni recommandation et a salué l’exemplarité environnementale du dossier présenté.

Une année 2017 marquée par la mise en place du service Opérations

L’année 2017 est un tournant de la vie du Parc, avec l’installation d’une équipe pérenne et stabilisée d’agents de terrain dans le service Opérations.
Leurs missions :

  • sensibilisation auprès des usagers de la mer,
  • actions d’acquisition de connaissance sur le terrain,
  • et progressivement, actions de surveillance et de contrôle.

Retour aux actualités