Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin du golfe du Lion

Une délégation de pêcheurs corses à Port-Vendres

19/11/2015 Coopération - Méditerranée

Une mission d’étude est actuellement en cours pour la création d’un deuxième parc naturel marin en Méditerranée, autour du cap Corse. Afin de mieux comprendre le fonctionnement de l’outil parc naturel marin et les enjeux que cela représente pour leur secteur d’activité, six représentants de structures de pêche professionnelle corses se sont rendus les 4 et 5 novembre dernier au Parc naturel marin du golfe du Lion à Port-Vendres.

Échanges sur la thématique pêche : les enjeux et projets au sein d'un Parc naturel marin

Un temps d’échange a été organisé avec les agents du Parc en charge de la thématique pêche et la direction. L’équipe leur a présenté les enjeux locaux du secteur et les grandes ambitions, sur la base du plan de gestion du Parc adopté en 2014. Plusieurs thématiques ont été abordées telles que :

  • la gestion concertée de la ressource,
  • la réduction des pressions et impacts,
  • le développement durable des activités et le soutien socio-économique.

Quelques projets mis en place sur le périmètre du Parc ont également été présentés, notamment les suivis de débarquements visant à caractériser la pêche « petits métiers » et la gestion des oursins via la mise en œuvre d’une réglementation adaptée.

Les visiteurs ont également rencontré deux représentants de pêcheurs locaux membres du conseil de gestion du Parc, pour échanger entre pairs des conditions de l’exercice de la pêche professionnelle dans le Parc naturel marin, les atouts et les contraintes.

Faire le lien entre les Parcs naturels marins

Ce dispositif fait écho à celui qui avait été mis en place lors de la création du Parc naturel marin du golfe du Lion. À l’initiative du conseil général des Pyrénées-Orientales (actuel conseil départemental), une délégation d’acteurs maritimes locaux, dont des pêcheurs professionnels du golfe du Lion, avait rencontré leurs homologues d’Iroise travaillant sur le périmètre de ce premier parc naturel marin, pour profiter de leur retour d’expérience.

Les pêcheurs corses et ceux du golfe du Lion partagent des problématiques communes liées au contexte méditerranéen. Ces deux jours, organisées à l’initiative du directeur du département des parcs naturels marins de l’Agence des aires marines protégées, leur ont permis de bénéficier d’un retour d’expérience concret destiné à mieux appréhender les enjeux liés à la création possible d’un parc naturel marin au cap Corse.

Retour aux actualités