Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de Mayotte

Les opérateurs se forment à l’approche respectueuse des mammifères marins avant l’arrivée des baleines

Observer sans déranger

11/06/2014 Activités professionnelles - Sensibilisation - Océan Indien

Un travail de concertation avec les opérateurs nautiques, les associations environnementales et les associations de plaisanciers a été mené en 2013 autour d’un constat unanime : la croissance des activités de tourisme et de loisir dans les eaux de Mayotte augmente le risque de dérangement des animaux. Dès lors, préserver l’intégrité de la faune du lagon et accompagner les opérateurs vers des pratiques plus respectueuses est une priorité affirmée du conseil de gestion du Parc naturel marin de Mayotte. La première application de cette détermination est une formation à destination des pilotes d’opérateurs de découverte en mer afin de professionnaliser la pratique d’observation des mammifères marins.

Former les acteurs clés d’un lagon vivant et prospère

Organisée en deux sessions successives de quatre jours (du 4 au 7 juin et du 9 au 12 juin), cette formation réunit plus de trente pilotes d’opérateurs touristiques.

Ses objectifs :

  • approfondir les connaissances des pilotes sur le milieu marin en général et sur les mammifères marins en particulier,
  • les engager dans une démarche d’amélioration et de professionnalisation des pratiques d’approche des mammifères marins et, enfin,
  • leur fournir des bases solides pour la mise en place d’un programme pédagogique à destination de leurs clients.

En ligne de mire, la responsabilité particulière des opérateurs de découverte en mer face aux enjeux de conservation des mammifères marins et au maintien des conditions nécessaires à leur accueil dans les eaux de Mayotte, notamment par la sensibilisation des clients.
Programme de formation ambitieux, dispensé par l’équipe du Parc accompagnée d’intervenants extérieurs réputés dont Vincent Ridoux, professeur à l’université de la Rochelle spécialisé dans les mammifères marins et Aline Schaffar de l’association Opération Cétacés, spécialisée dans le whale-watching et ayant déjà dispensé ce type de formations aux opérateurs de Nouvelle-Calédonie et de Polynésie. Les naturalistes de Mayotte, le GEPOMAY et le conservatoire du littoral complètent la liste des intervenants.

Faire un premier pas vers la structuration professionnelle

Cette formation constituera un des fondements d’une charte pour une approche respectueuse des mammifères marins qui sera proposée aux opérateurs avant la saison des baleines 2014. Ce cadre commun rendra possible la mise en place d’un label « whale-watching », gage d’un tourisme en mer responsable et durable. Le rayonnement de Mayotte dans le monde ne devrait en tirer que des bénéfices.

Afin de compléter la formation aux opérateurs, des conférences publiques seront organisées par le Parc à destination des plaisanciers afin de les informer des règles d’approche respectueuses des mammifères marins. Ces conférences seront organisées avant le début de la saison baleine sur les trois sites majeurs d’embarquement de plaisanciers : Mamoudzou, Dzaoudzi et Bouéni.

Donner de l’espace aux mammifères marins c’est bien sûr les préserver, mais c’est aussi se donner de meilleures chances de les observer pendant de nombreuses années encore.

Retour aux actualités