Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de Mayotte

Rapport d’activités 2015 et programme d’actions 2016 du Parc naturel marin de Mayotte

18/02/2016 Vie de l'établissement - Océan Indien

Mercredi 17 février 2016, le conseil de gestion du Parc naturel marin de Mayotte a approuvé, à l'unanimité, le rapport d'activités 2015 et le programme 2016 du Parc.

Bilan 2015

Le rapport d'activités 2015 illustre les avancées sur les principaux projets sur lesquels le Parc a travaillé en 2015.

  • Renouvellement du conseil de gestion, le précédent conseil étant arrivé à son terme au bout de 5 ans de mandat ;
  • 14 avis simples et 1 avis conforme défavorable relatif au projet de prospections pétrolières dans les eaux des Glorieuses ont été donnés par le conseil de gestion ;
  • aboutissement de certaines actions phares, comme :
    • le lancement du réseau d’observateurs du milieu marin "TsiÔno",
    • la réalisation du cahier d’activités pédagogiques "Les p’tits foundis à la découverte du lagon" à destination des élèves du 1er degré,
    • la mise en place d’un réseau de sondes multi-paramètres pour le suivi de la qualité de l’eau, ou encore,
    • l’état des lieux actualisé des herbiers de phanérogames affinant la connaissance de cet habitat majeur pour l’alimentation des tortues marines.

Les autres réalisations sont la poursuite d’actions engagées durant les années antérieures ou d’actions nouvelles à poursuivre en 2016. Le Parc conduit ainsi de front en permanence une soixantaine de projets.

Programme 2016

Le programme d’actions 2016 reprend lui aussi des actions continues ou reconduites chaque année comme, par exemple :

  • le suivi de l’état de santé des récifs coralliens,
  • le recensement et la caractérisation de l’effort de pêche embarquée à travers le Système d’information halieutique,
  • le suivi de la pêche à pied,
  • le soutien et l’animation de projets d’éducation à l’environnement marin auprès des scolaires,
  • l’organisation de Premières bulles au pays du corail, événement de sensibilisation dédié à la jeunesse mahoraise,
  • l’organisation de la course de pirogue le Défi du fundi,
  • la charte d’approche respectueuse des mammifères marins,
  • l’entretien des mouillages installés par le Parc et le suivi environnemental associé,
  • le contrôle des pratiques de pêche illégale,
  • le recensement et la lutte contre le braconnage des tortues marines à travers notamment de l’animation du REMMAT (réseau d’échouage des mammifères marins et tortues marines),
  • le suivi de la qualité de l’eau,
  • le soutien aux actions de partenaires tels que le Festival de l’image sous-marine de Mayotte,
  • les formations au respect de l’environnement et à la pêche durable à l’Ecole d’apprentissage maritime,
  • etc.

De nouveaux projets ont été lancés en 2015 et d’autres sont prévus en 2016, dans les différents domaines d’activité du Parc, pour servir les objectifs suivants :

  • Favoriser l’efficacité et l’exemplarité des pratiques de pêche professionnelle hauturière avec l’étude du comportement des poissons capturés grâce à l’instrumentation des palangriers, l’évaluation et la connaissance de la ressource à l’aide de caméras rotatives (2015) et le montage d’un projet partenarial de marquage des thons (2016).
  • Améliorer les connaissances sur le patrimoine naturel marin pour sa préservation, notamment des espèces et des habitats avec l’étude de l’écologie des tortues vertes juvéniles, le suivi de la mégafaune marine par drône (2015) ou le suivi du blanchissement corallien (2016).
  • Développer un pôle d’excellence marine à Mayotte avec l’acquisition de connaissances nouvelles sur la qualité de l’eau du lagon, élément fondamental support de la biodiversité, avec l’étude des petits organismes vivants dans les fonds sableux, des campagnes de prélèvements et d’analyse de l’eau (2015), l’étude des courants et du déplacement des masses d’eaux (2016).
  • Valoriser les activités traditionnelles avec la mise en place de zones de fermeture temporaire à la pêche au poulpe dans les villages pilotes de Mbouanatsa et Mtsahara (2015) et la contribution à la collecte d’objets pour le musée départemental (2016).
  • Sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux du milieu marin avec la finalisation de la série animée "Les foundis du lagon" et sa rediffusion intégrale sur Mayotte 1ère (2015), la mise en place de signalétique et d’expositions à l’aéroport, dans les barges et aux pontons (2016).

Le budget global du Parc en 2016 est d’environ 2,5 millions d’euros. Après déduction de la masse salariale pour ses 36 agents et des frais de fonctionnement courants (locaux, véhicules et navires), 700 k€ restent mobilisables sur les projets inscrits au programme 2016. Le budget alloué aux projets scolaires est en forte croissance, avec 120 k€ programmés cette année, illustrant la volonté du Parc d’accentuer la sensibilisation des plus jeunes.

Retour aux actualités