Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de Mayotte

Une nouvelle présidente pour le Parc naturel marin de Mayotte

06/10/2015 Politique de la mer - Vie de l'établissement - Océan Indien

A l’issue de leur mandat de 5 ans, les membres du conseil de gestion du Parc naturel marin de Mayotte viennent d’être renouvelés par arrêté du 29 septembre 2015 des préfets de Mayotte et de La Réunion.

Le nouveau conseil de gestion du Parc s’est réuni ce lundi 5 octobre à Mamoudzou pour élire ses nouveaux représentants : président, vice-présidents et membres du Bureau.

A l'ordre du jour :

Élection de la nouvelle présidente

Une nouvelle présidente, Bichara Bouhari Payet a été élue ce lundi 5 octobre. Elle succède ainsi à Régis Masséaux, qui occupait ce poste depuis un an.

Élue à la majorité des voix, Bichara Bouhari Payet devient la 3ème présidente du Parc naturel marin de Mayotte depuis sa création par décret en 2010. Elle est la seule candidate à s’être présentée à l’élection de ce jour.

Biographie de Bichara Bouhari Payet

Bichara Bouhari Payet portrait 181x196

Conseillère départementale du canton de Dembéni, elle fait partie de la majorité en place.

Investie dans le secteur économique de l’île depuis plus de trente ans, Bichara Bouhari Payet a commencé sa carrière comme chef d’entreprise, gérante de deux sociétés. Des fonctions qu’elle cumule avec des activités politiques au sein du RPR au début des années 2000.

De 2003 à 2006, elle s’investit dans la défense des intérêts des PME mahoraises à l’occasion de ses deux mandats de présidente de la Confédération artisanale des petites entreprises du bâtiment (CAPEB). Elle est ensuite élue présidente de la commission du développement économique de la Chambre des Métiers et de l’artisanat de Mayotte puis secrétaire générale adjointe de cette même chambre en 2011.

Convaincue que la protection et la valorisation du patrimoine naturel et culturel de Mayotte doit s’envisager dans une logique de développement durable, Bichara Bouhari Payet souhaite mettre à profit son statut d’élue pour défendre les intérêts du Parc et les objectifs de son plan de gestion dans la mise en place des politiques départementales d’aménagement et de développement.

En tant que Présidente du Parc, elle siègera au conseil d’administration de l’Agence des aires marines protégées, établissement public national sous la tutelle du Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, dont dépend le Parc.

Élection des quatre nouveaux vice-présidents

La nouvelle présidente du conseil de gestion du Parc naturel marin sera assistée par quatre vice-présidents élus par le Conseil de gestion et issus des catégories d’usagers suivantes .

Organisations professionnelles

C’est Régis Masséaux, président du syndicat des pêcheurs professionnels et ancien président du Parc qui est élu.

Associations d’usagers

Jack Passe, président de l’association des chasseurs apnéistes est élu dans la catégorie associations d’usagers. Personnalité reconnue à Mayotte, il est le fondateur du Festival annuel de l’image sous-marine (1984) et de la course de pneus (1983).

Associations de protection de l’environnement

Michel Charpentier, président de l’association Les Naturalistes de Mayotte, succède à Ali Madi, ancien président de la Fédération mahoraise des associations environnementales.

Personnalités qualifiées

Abdou Dahalani est réélu et conserve donc son siège de vice-président dans la catégorie des personnalités qualifiées.

Renouvellement des 6 membres du bureau

Le bureau se compose de 4 membres élus et de 2 membres désignés.

Ont été élus lors du conseil de gestion :

  • Ahmed Soilihi, maire de Kani-Kéli, est élu dans la catégorie des représentants des collectivités territoriales et de leurs groupements ;
  • Pierre Baubet, représentant de la Chambre d’agriculture, de la pêche et de l’aquaculture, est élu dans la catégorie des organisations professionnelles ;
  • Abdoubacar Idaroussi, président du comité régional du canoë-kayak de Mayotte, est élu dans la catégorie des associations d’usagers ;
  • Ali Madi, président de la Fédération mahoraise des associations de l’environnement (FMAE), est élu dans la catégorie des associations de protection de l’environnement.

Les deux derniers membres du bureau seront désignés dans les jours à venir par le Préfet de Mayotte et le Préfet de la Réunion pour représenter les services de l’État et les personnalités qualifiées.

 

Retour aux actualités