Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

L’Union Européenne soutient 3 projets « phare » du Parc naturel marin !

16/12/2019 Parc naturel marin - Façade Atlantique

L’année 2020 sera marquée par le lancement de 3 projets financés par le fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) : un projet portant sur la connaissance et l’évaluation de l’état écologique des habitats naturels côtiers, un projet visant à mener une analyse des incidences de la pêche sur les espèces et les habitats d’intérêt communautaire, et enfin un projet pour poursuivre la mise en place d’un observatoire des usages de loisirs en lien avec 3 autres Parcs naturels marins.

4 personnes seront recrutées sur 3 ans pour la mise en œuvre des 3 projets soutenus par l’Union Européenne :

Le projet « Connaissance et Evaluation de l’état des Habitats benthiques Côtiers(CoEHCo) » vise à améliorer les connaissances sur quatre habitats naturels côtiers, milieux utiles au cycle de vie des espèces, pour lesquels le Parc à une responsabilité : les prés salés, les hermelles, les herbiers de zostères et les vasières.

Mené en collaboration avec la LPO, le projet permettra de déployer des protocoles de suivis scientifiques de ces habitats à l’échelle du Parc et de les cartographier, notamment à partir d’images satellites, afin de connaître leur répartition, leur couverture spatiale et leur état écologique.

Le projet « Analyse risque pêche Pertuis Gironde (ARPEGI) » consiste à mener une analyse des incidences de la pêche sur la conservation des Habitats et Espèces d’Intérêt Communautaire, listés dans les directives Natura 2000.
Cette analyse sera menée collectivement, à l’échelle du Parc, sur les 25 Sites Natura 2000 et pour l’ensemble des activités de pêche maritime qui y sont pratiquées. 
Ce projet porté par le Parc fera intervenir l’ensemble des représentants professionnels concernés  et leur étroite implication, tout au long du projet, permettra d’appréhender au mieux l’activité, en s’appuyant sur des données  scientifiques et sur l’expertise des marins pêcheurs.

RESeau d’Observatoires des usages de LOisirs (RESOBLO) : le projet inter Parcs naturels marins
L’objectif de ce projet est de mettre en place un observatoire des activités de loisirs sur le littoral et en mer dans 4 Parcs naturels marins (PNM des estuaires picards et de la mer d’Opale, PNM de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, PNM du bassin d’Arcachon, PNM du Cap Corse et de l’Agriate).
Ce projet est né du constat que les activités de loisirs dans les Parcs naturels marins sont en général mal connues et qu’il est nécessaire d’en évaluer l’importance en termes de fréquentation, d’inscription spatiale et d’effets sur l’environnement. RESOBLO a pour ambition d’instaurer une démarche pérenne de recueil de données répondant aux besoins de connaissances des Parcs naturels marins.

Retour aux actualités