Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

Cordouan : un havre de tranquillité à préserver pour les gravelots à collier interrompu !

19/06/2020 Parc naturel marin - Patrimoine naturel - Façade Atlantique

Sur l’ile nouvelle de Cordouan, banc de sable qui n’est plus totalement recouvert par la mer depuis quelques années, les gravelots à collier interrompu se sont installés en nombre cette année.

Les gardiens du phare de Cordouan, observateurs avisés de la biodiversité marine qui les entourent, ont identifié cette année de très nombreux nids sur ce banc de sable et en ont informé le Parc naturel marin.
Grâce à la mise à disposition des moyens nautiques de la Brigade mobile d’intervention de l’OFB, une mission conjointe de repérage et de signalisation a été menée avec les gardiens. Cette opération à permis de confirmer la présence de plusieurs couples qui s’installeront probablement dans les jours à venir, des nids mais également des poussins, preuve d’une reproduction réussie !

Outre la présence de cette espèce emblématique des plages, un couple d’Huitrier pie a été observé ainsi que de très nombreux Goélands et Sternes.

A l’occasion de cette mission, des panneaux légers ont été installés pour informer les visiteurs et les plaisanciers de la présence de ces oiseaux particulièrement vulnérables à cette période.  

Pour éviter tout dérangement ou même le piétinement des œufs bien camouflés dans leur environnement, il est recommandé de rester à proximité de l’eau. Il est déconseillé de débarquer sur l’ilot pour garantir une quiétude maximum à ces oiseaux, jusqu’à la mi-juillet, fin de leur période de reproduction.

Retour aux actualités