Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Ouverture des plages: opération gravelots

15/05/2020 Patrimoine naturel - Coopération - Manche / Mer du Nord

Le public pourrait être prochainement de nouveau autorisé à parcourir certaines plages du Parc naturel marin. Or, durant le confinement, des oiseaux protégés ont pu nidifier et pondre sans se soucier de la présence humaine. Parmi eux, le Gravelot à collier interrompu et le Grand gravelot, deux espèces rares et menacées.

Protégés au niveau national et européen, les gravelots sont en déclin en Europe. Ils sont très sensibles au piétinement et au dérangement, tout comme leurs œufs et leurs poussins, presqu’invisibles sur la plage. La préservation de la laisse de mer est également un enjeu important pour la survie de ces espèces, afin qu’ils continuent de trouver abri et alimentation.

Jusqu'au 31 juillet 2020, un réseau d’acteurs engagés pour la protection des gravelots (voire encadré ci-dessous) va instaurer des zones de tranquillité temporaire dans plusieurs site sensibles du littoral du Parc. Ces zone seront balisées de façon visible et le public est invité à les contourner.

Des agents du Parc naturel marin, des services départementaux de l'OFB et des partenaires seront présents pour informer les promeneurs et veiller au respect des zones balisées.

 

Les bons gestes sont en outre rappelés sur deux affiches qui seront disposées à proximité de ces zones :

 

 

 

Un réseau en faveur du gravelot

Le Parc naturel marin anime un réseau d’acteurs en faveur de la protection des gravelots. Il est constitué de l'Association de chasse sur le domaine public maritime de la baie d’Authie Sud, l'Association des chasseurs maritimes de l’Authie Nord, la Commune de Fort-Mahon-Plage, la Commune de Cayeux-sur-mer, la Communauté d'agglomération des deux baies en Montreuillois, le Conservatoire du Littoral, EDEN 62, la Fédération départementale des chasseurs de la Somme, la Fédération départementale des chasseurs du Pas-de-Calais, le Groupe ornithologique et naturaliste du Nord - Pas-de-Calais, l'Office nationale des forêts, le Parc naturel régional des caps et marais d'Opale, le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d'Opale / Office français de la biodiversité, Picardie Nature, la Réserve naturelle nationale de la baie de Somme / le Syndicat mixte Baie de Somme - Grand Littoral Picard, les services de l'Etat.

Le but de ce réseau : mettre en œuvre une gestion efficace des sites de nidification pour favoriser la reproduction des gravelots et protéger leur habitat.

Retour aux actualités