Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Les Aires de protection de biotope : des outils pour la protection de l’habitat d’espèces remarquables

Encore peu développés, les Aires de protection de biotope représentent actuellement les outils les plus souples de préservation des espèces protégées. Pris par les préfets compétents ou, directement par le ministre de la pêche, ils fixent des règlements particuliers visant la non destruction de l’habitat des espèces à conserver. L’Agence intervient en appui à ces outils, principalement dans le domaine de la connaissance et du suivi. Les parcs naturels marins pourront être amenés à proposer des aires de ce type pour la préservation de populations d’espèces remarquables.

Les Aires de protection de biotope en mer

En application des articles L411-1 et 2 du code de l’environnement, les Aires de Protection de Biotope (APB) sont signés par les préfets de département et maritimes ou par le ministre en charge de la Pêche lorsque cette activité est concernée.

L'aire de protection de biotope vise à la conservation du milieu de vie (biotope) d’espèces protégées. Cet outil s’applique à des activités susceptibles d’impacter directement ce milieu de façon permanente ou saisonnière (nidification, par exemple). L’objectif est la conservation de certaines espèces. Une évolution réglementaire est en cours pour permettre la préservation des habitats eux-mêmes, indépendamment de la présence d’espèces protégées.

Selon l’INPN, 22 arrêtés concernent le milieu marin en France métropolitaine et dans les DOM. Ils sont souvent pris sur la base d’inventaires mettant en évidence une population d’espèces protégées remarquables et en application d’autres politiques comme la mise en œuvre de Natura 2000 en mer.

Les espèces concernées sont très majoritairement les oiseaux. A titre d’exemples, on peut citer :

  • les sternes en Bretagne où la politique a été très active ou en Martinique, 
  • le cormoran huppé sur l’île aux Moines et sur les îles Bruzi en Corse ou d’autres oiseaux marins nicheurs sur les îlots du Cap Corse. 

Sur les sites de nidification et un rayon périphérique, l’accès est interdit pendant la période de nidification.

La Corse a également mis en place une aire sur l'herbier de posidonies de Saint-Florent, qui forme une barrière, pour le protéger des impacts liés notamment aux mouillages. Un autre projet sur cet habitat est en cours d’instruction à Porquerolles, en application du document d’objectifs Natura 2000.

En savoir plus :

Consultez le rapport de synthèse du MNHN de février 2008 “Le patrimoine naturel protégé grâce aux Aires de protection de biotope”

Un dispositif de gestion allégé

Les APB bénéficient rarement d’un dispositif de gestion propre. Dans certains cas, un comité de suivi est institué par le préfet mais pour la plupart des aires, ce sont d’autres instances qui prennent le relai en terme de gestion (ex : comités de pilotage Natura 2000). Les conseils de gestion des parcs naturels marins pourraient  également être amenés à développer cet outil pour les zones à vocation naturelle forte.Ce sont des sites particulièrement suivis au niveau scientifique, notamment par les dispositifs d’observations mis en place par les Directions (régionales) de l'environnement, de l'aménagement et du logement (D(R)EAL). Ils peuvent aussi bénéficier d’actions de conservation et de gestion dans le cadre de programmes.

>> Les finalités des différentes catégories d’AMP  

Le programme LIFE "sterne Dougall en Bretagne"

Le programme mis en place par Bretagne vivante-SEPNB, de 2005 à 2010, a permis d’initier toute une série d’actions de conservation des populations de sternes concernées par trois aires de protection de biotope : étude et suivi, garderie, sensibilisation mais aussi des actions de génie écologique ou de lutte contre les prédateurs introduits. La présence permanente d’équipes sur le terrain a eu pour résultat la mise en place d’une gestion efficace. 

Pour en savoir plus :http://www.life-sterne-dougall.org/accueilsterne.php