Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

EO4wildlife - Platform for wildlife monitoring integrating Copernicus and ARGOS data

L’Agence française pour la biodiversité est partenaire du projet européen Horizon 2020 « EO4wildlife - Platform for wildlife monitoring integrating Copernicus and ARGOS data », qui a démarré en janvier 2016.

Ce projet a pour objectif d’élaborer une plateforme informatique à destination de la communauté scientifique et des gestionnaires d’AMP du monde entier, qui permettra d’accéder facilement à des données satellitaires sur l’environnement marin (température, direction et force des courants marins, bathymétrie, concentration en chlorophylle, etc.) - obtenues via le programme européen Copernicus d’observation de la Terre - pour les croiser à des données géoréférencées (télémétrie ou observations) sur les espèces marines.

Cette plateforme pourrait ainsi permettre de modéliser leurs habitats, d’analyser la pertinence des réseaux d’AMP, de mettre en place des mesures de gestion, etc.

Ce projet européen, financé par le programme Horizon 2020 de la Commission Européenne pour une durée totale de 36 mois, rassemble 7 partenaires venus de France, d’Espagne et du Royaume-Uni :

Cette plateforme s’adresse à tout scientifique, gestionnaire d’AMP, association, dont l’objectif est de mieux connaitre et protéger la mégafaune marine (requins, oiseaux, tortues, mammifères marins, etc.).

Pour atteindre cet objectif, une équipe internationale d’experts en informatique travaille sur la gestion, le traitement, la fusion et l’analyse de grands volumes de données pour permettre d’étudier les comportements des grands prédateurs marins en relation avec les conditions environnementales.

Ceci afin de mieux connaître et prévoir :

  1. La distribution spatiale des oiseaux marins
  2. Les migrations et habitats des poissons pélagiques
  3. Les comportements des tortues marines
  4. La distribution et l’abondance des mammifères marins

Le rôle de l’Agence française pour la biodiversité :

  1. S’assurer que les outils nécessaires seront disponibles sur la future plateforme EO4wildlife pour permettre aux nombreux parcs naturels marins et aires marines protégées de mieux suivre et protéger la mégafaune marine qui utilise ces habitats.
  2. S’assurer de la compatibilité de la future plateforme avec les outils déjà utilisés par la communauté scientifique française pour étudier ces prédateurs.