À la une

15/07/2016

Création du Parc naturel marin du cap Corse et de l'Agriate

À l’occasion de sa venue en Corse le vendredi 15 juillet, Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat, a signé le décret de création (...)

Dernières actualités


18/07/2016

La Minute du Parc naturel marin de Mayotte - "Menaces sur les tortues marines ?"

« La Minute du Parc » est une série de films courts de 3 minutes visant à mieux faire connaître à la population de Mayotte le Parc naturel marin, ses richesses et les actions menées (...)

18/07/2016

Observer sans déranger : conférence du Parc naturel marin de Mayotte

Le lagon de Mayotte est un lieu de prédilection pour les dauphins et les baleines offrant des conditions exceptionnelles pour leur observation. Ces animaux emblématiques fréquentent ses eaux chaudes et calmes pour accomplir des étapes (...)

08/07/2016

Renouvellement du conseil d'administration de l'Agence des aires marines protégées

Ce mercredi 6 juillet, en présence de Madame Barbara Pompili, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, le conseil d’administration de l’Agence des aires marines protégées a été renouvelé.

Monsieur Paul GIACOBBI (député corse), a été réélu (...)


filet fantôme - Martinique - Boris Daniel - 650x488

Le grand dossier


Les « filets fantômes » et autres engins de pêche perdus

Les pêcheurs sont régulièrement confrontés à la perte de leurs engins de pêche tels que lignes et hameçons ; plombs, leurres ; casiers, nasses ; filets, palangres… Ces engins perdus génèrent une perte financière pour les pêcheurs et peuvent également engendrer des impacts sur les espèces, les habitats et les paysages sous-marins.

> en savoir plus


Sur le terrain

Saut d'une baleine à bosse (Megaptera novoeangliae) - Mayotte - Yannick Stephan - 650x488

TsiÔno, réseau d'observateurs en mer à Mayotte

TsiÔno qui veut dire « j’ai vu » en shimaoré est un réseau participatif, animé par le Parc naturel de Mayotte, qui invite l’ensemble des usagers de la mer à partager leurs observations d’espèces remarquables via une plateforme web dédiée : www.tsiono.fr. Ce réseau, lancé en juin 2015, a vocation à rassembler l’ensemble des observations réalisées par les personnes qui sillonnent la mer quotidiennement mais également à fédérer les initiatives déjà existantes afin d’améliorer les connaissances sur les espèces marines et de mettre en commun les données récoltées.

> Découvrez le réseau d'observateurs TsiÔno

Qui sommes-nous ?

Séminaire interne de l'Agence des aires marines protégées, à Bénodet (2013)

L’Agence des aires marines protégées est un établissement public, sous tutelle du ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer. Le siège est basé à Brest, des antennes locales sont implantées sur les trois façades maritimes de métropole ainsi qu'en outre-mer (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Antilles). Des équipes dédiées à l'étude de création de parc naturel marin, sont mises en place également localement. En 2017, l’Agence des aires marines protégées sera intégrée dans le nouvel établissement public dédié à la protection de la biodiversité : l’Agence française pour la biodiversité.

Nos principales missions : 

  • l’appui aux politiques publiques de création et de gestion d’aires marines protégées sur l’ensemble du domaine maritime français,
  • l’animation du réseau des aires marines protégées, 
  • la gestion humaine et financière des parcs naturels marins, de sites Natura 2000 en mer, du sanctuaire de mammifères marins Agoa,
  • le renforcement du potentiel français dans les négociations internationales sur la mer.

> L'organisation de l'Agence