À la une

01/01/2017

Pour grandir, le homard change de carapace. L’Agence des aires marines protégées aussi.

Au 1er janvier 2017, l’Agence des aires marines protégées rejoint l’Agence française pour la biodiversité, nouvel établissement public pour la protection de la biodiversité.
Une mue pour poursuivre et développer avec vous les missions (...)

Dernières actualités


17/05/2017

C-mon spot, mais avant tout le leur !

Avec les beaux jours, nous sommes nombreux et heureux de retrouver nos spots de bord de mer et nos activités de plein air. Mais le printemps, c’est aussi le début de la saison de nidification (...)

03/05/2017

Aires marines éducatives 2017-2018 : appel aux écoles

Au vu du succès des aires marines éducatives (AME) expérimentées dans huit écoles de métropole et dans les outre-mer, les AME sont désormais ouvertes à l'ensemble des écoles primaires françaises (publiques et privées sous contrat) (...)

28/04/2017

Les phares de l'Iroise classés !

C'est officiel : la Jument, Nividic, les Pierres noires, le Four, Ar men et Kéréon sont classés au titre des monuments historiques. Les arrêtés de classement ont été signés conjointement par les ministères de la (...)


Corse - Oursins jaunes - Florian Holon - 650 px

Le grand dossier


Loi "biodiversité" : quoi de neuf pour la mer ?

La France dispose du deuxième domaine maritime au monde, ce qui lui donne une responsabilité importante dans la sauvegarde de la biodiversité marine. Qu’est-ce qui change, avec la loi dite « biodiversité », adoptée en juillet dernier ? Florilège non exhaustif…

 

> en savoir plus


Sur le terrain

homme baissé attrapant un poulpe

1,3 kilos c’est le poids moyen des poulpes pêchés après trois mois de fermeture du prélèvement de cette ressource sur un site pilote de Mayotte. Auparavant, les poulpes pesaient en moyenne 600 grammes.

Opération réussie, donc, pour cette expérimentation conduite par les pêcheurs, la commune et le parc naturel marin de Mayotte pour protéger la ressource.

En vidéo :

> "Pour une pêche durable du poulpe à Mayotte"

Qui sommes-nous ?

Séminaire interne de l'Agence des aires marines protégées, à Bénodet (2013)

L’Agence des aires marines protégées a rejoint, le 1er janvier 2017, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et constitue le pôle marin de ce nouvel établissement public. Placé sous la tutelle  du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, l’AFB regroupe environ 1200 agents, issus de 4 organismes préexistants : l’Agence des aires marines protégées, l’Atelier technique des espaces naturels, l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques et Parcs nationaux de France.

L’Agence française pour la biodiversité poursuit les missions de protection du milieu marin de l’ancienne Agence des aires marines protégées et va progressivement prendre en charge, dans le cadre de partenariats, de nouvelles missions : la lutte contre le changement climatique et les espèces invasives, le déploiement d’une nouvelle catégorie d’aires marines protégées que sont les zones de conservation halieutique, la protection renforcée des mangroves et des récifs coralliens, la lutte contre la bio piraterie…

En savoir plus :

> www.agence-francaise-biodiversite.fr