À la une

11/09/2017

Retour sur le 4ème Congrès international des aires marines protégées (IMPAC 4)

Placé sous le thème « réunir les hommes et l’océan » et l’égide de l’UICN, le 4ème congrès international des aires marines protégées, IMPAC4, s’est terminé vendredi 8 à la Serena, au Chili. Il a (...)

Dernières actualités


23/10/2017

Le conseil de gestion donne son avis sur le parc éolien de Dieppe - Le Tréport

Le conseil de gestion du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale s’est réuni ce vendredi 20 octobre 2017 à Abbeville. Il s’est positionné ce jour sur le projet de parc (...)

19/10/2017

Campagne Remmoa : la mégafaune pélagique guyanaise lève le voile

Il n’aura pas fallu plus de deux semaines à l’équipe de Remmoa pour survoler la totalité de l’espace marin guyanais. La campagne d’observation aérienne de la mégafaune pélagique a, en effet, bénéficié de conditions météorologiques (...)

13/10/2017

Le premier masque de msindzano sans corail

Le masque de beauté traditionnel des femmes mahoraises, msindzano, est obtenu à partir du frottement de bois de santal sur un morceau de corail (porites). Aujourd’hui, malgré une réglementation restrictive datant de plus de 25 (...)


Corse - Oursins jaunes - Florian Holon - 650 px

Le grand dossier


Loi "biodiversité" : quoi de neuf pour la mer ?

La France dispose du deuxième domaine maritime au monde, ce qui lui donne une responsabilité importante dans la sauvegarde de la biodiversité marine. Qu’est-ce qui change, avec la loi dite « biodiversité », adoptée en juillet dernier ? Florilège non exhaustif…

 

> en savoir plus


Sur le terrain

homme baissé attrapant un poulpe

1,3 kilos c’est le poids moyen des poulpes pêchés après trois mois de fermeture du prélèvement de cette ressource sur un site pilote de Mayotte. Auparavant, les poulpes pesaient en moyenne 600 grammes.

Opération réussie, donc, pour cette expérimentation conduite par les pêcheurs, la commune et le parc naturel marin de Mayotte pour protéger la ressource.

En vidéo :

> "Pour une pêche durable du poulpe à Mayotte"

Qui sommes-nous ?

Séminaire interne de l'Agence des aires marines protégées, à Bénodet (2013)

L’Agence des aires marines protégées a rejoint, le 1er janvier 2017, l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et constitue le pôle marin de ce nouvel établissement public. Placé sous la tutelle  du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, l’AFB regroupe environ 1200 agents, issus de 4 organismes préexistants : l’Agence des aires marines protégées, l’Atelier technique des espaces naturels, l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques et Parcs nationaux de France.

L’Agence française pour la biodiversité poursuit les missions de protection du milieu marin de l’ancienne Agence des aires marines protégées et va progressivement prendre en charge, dans le cadre de partenariats, de nouvelles missions : la lutte contre le changement climatique et les espèces invasives, le déploiement d’une nouvelle catégorie d’aires marines protégées que sont les zones de conservation halieutique, la protection renforcée des mangroves et des récifs coralliens, la lutte contre la bio piraterie…

En savoir plus :

> www.agence-francaise-biodiversite.fr