Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Affiner votre recherche

Actualités

17/07/2019 Vie de l'établissement - Agence française biodiversité

Pierre Dubreuil, Directeur général de la préfiguration de l'Office français de la biodiversité s’adresse aux acteurs de la mer

Alors que le projet de loi portant la création de l’Office français de la biodiversité (OFB) est en cours d’examen final par les parlementaires, Pierre Dubreuil, en charge de la préfiguration du nouvel établissement public réunissant l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), a souhaité préciser sa vision des missions concernant la gestion et la protection de la biodiversité marine et l’organisation retenue au sein de l’OFB.

10/07/2019 Activités professionnelles - Patrimoine naturel - Activités de loisirs - Politique de la mer

« SOS posidonie » dans l’Aire marine 45

L’aire marine 45 est en ligne ! La lettre thématique de l’AFB sera aussi diffusée dans le journal Le marin du 18 juillet.

02/07/2019 Façade Atlantique

Retour sur "La Journée du Parc marin"

C'est la date du 8 juin, Journée mondiale des océans et date anniversaire des cinq ans de la création du Parc naturel marin, qui a été retenue pour la 1ère "Journée du Parc marin". Cette journée, grâce à des échanges avec les acteurs locaux et des temps de découvertes autour du Bassin d'Arcachon, a permis d'illustrer les missions essentielles du Parc naturel marin, en termes de connaissances, de protection, de transmission et de développement durable des activités.

02/07/2019 Patrimoine naturel - Façade Atlantique

Observation exceptionnelle d'un cétacé échoué

Parmi les mammifères marins présents dans le Golfe de Gascogne, les delphinidés (tels que des dauphins, marsouins) et les phocidés (en particulier le phoque commun) sont fréquemment observés au large du Parc naturel marin ou à proximité de l’ouvert du Bassin.

L’observation d’un rorqual, cétacé plutôt présent au niveau du talus continental (à une 100ne de kilomètres du Bassin) que sur les côtes, est bien moins fréquente et l’échouage accidentel d’un jeune mâle en juin dernier, a été l’occasion d’approfondissement des connaissances sur cette espèce lors de l’étude des causes de sa mortalité.