Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Création du parc naturel de la mer de Corail

La plus grande aire marine française vient de voir le jour en Nouvelle-Calédonie.

23/04/2014 Politique de la mer - Aires marines protégées

L’arrêté créant le parc naturel de la mer de Corail a été adopté le 23 avril 2014 à l’occasion de la réunion du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. "C’est pour moi une très grande satisfaction de voir le projet de parc naturel de la mer de Corail aboutir aujourd’hui. Depuis ma prise de fonction, mon gouvernement s’est pleinement mobilisé pour que la Nouvelle-Calédonie se dote d’une politique intégrée pour gérer les espaces marins placés sous sa coresponsabilité avec l’État.", s’est félicité le président Harold MARTIN.

Périmètre

Le périmètre retenu couvre la totalité de la zone économique exclusive ainsi que les eaux territoriales et les îles et îlots dont la gestion est assurée par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, soit près de 1,3 million de kilomètres carrés (équivalent à 3 fois les eaux métropolitaines).
Le parc naturel de la mer de Corail compte désormais parmi les plus grandes aires marines protégées du monde. Sa création contribue de façon significative au renforcement du réseau français d’aires marines protégées qui passe en effet avec cette création de 4 à 16 % des eaux sous juridiction française, incluses dans le périmètre d’aires marines protégées.

Objectifs

Le parc naturel a pour ambition de protéger l’environnement marin, d’œuvrer au maintien des services rendus à l’homme par les différents écosystèmes présents dans son périmètre et de contribuer au développement durable des activités maritimes.

Gouvernance

Un comité de gestion va être mis en place ces prochains mois. Chargé d’élaborer et de proposer le plan de gestion du parc, il comprendra des représentants de l’ensemble des acteurs concernés par l’espace maritime de la Nouvelle-Calédonie. Il sera coprésidé par le haut-commissaire de la République, représentant de l’État, et par le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.

Retour aux actualités