Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

En Martinique, deux nouvelles femmes au service de la mer

31/07/2018

Le Parc naturel marin de Martinique a accueilli à sa direction Aude Brador, qui était directrice de l’écologie de la Communauté d’Agglomération de L’Espace Sud Martinique.

Au sanctuaire Agoa pour les mammifères marins, Amalia Harismendy, y est devenue sa nouvelle déléguée. Elle arrive du Pas-de-Calais où elle était cheffe de l’unité gens de mer et plaisance à la Direction départementale des territoires et de la mer.

Aude Brador, une expérience territoriale reconnue

Arrivée à la direction du Parc naturel marin de Martinique, au 1er juillet 2018, Aude Brador, nous vient de la Communauté d’Agglomération de L’Espace Sud Martinique où elle était directrice de l’écologie.

En charge de deux services : protection du milieu naturel et maîtrise de l’énergie ainsi que du service aménagement paysager, elle s’est notamment distinguée par la création de la 1ère brigade de l’environnement assermentée et commissionnée, mise en place au sein d’un EPCI d’Outre-mer. 

Cependant, après avoir œuvré pendant 11 années à la réalisation d’actions environnementales dans le sud de l’île, Aude Brador a souhaité revenir à son domaine de prédilection : le milieu marin. Océanographe de formation, elle est en effet, diplômée d’une maîtrise du centre d’océanologie de Marseille qu’elle a complété par un master en développement durable, spécialité science de la mer.

Reconnue en Martinique, pour son implication, tant personnelle, à la vice-présidence de l’association Sepanmar (Société pour l’étude, la protection et l’aménagement de la nature à la Martinique), que professionnelle, elle a aujourd’hui à cœur, de mettre toute son expérience à la réalisation du projet du Parc naturel marin. 

Créer du sens, fédérer les acteurs institutionnels, mobiliser les populations, coopérer avec les voisins de la Caraïbe et développer durablement sont désormais ses leitmotivs qu’elle entend bien concrétiser en actions

Aude Brador - Directrice déléguée du Parc naturel marin de la Martinique

Amalia Harismendy, une référence administrative

Agoa pour les mammifères marins, quant à lui, a accueilli il y a un mois, sa nouvelle déléguée, Amalia Harismendy.

Auparavant basée en Guadeloupe, la nouvelle équipe a désormais élu domicile en Martinique, aux côtés des membres du Parc naturel marin dans le but de fédérer les énergies. 

Arrivée du Pas-de-Calais où elle était cheffe de l’unité gens de mer et plaisance à la Direction départementale des territoires et de la mer, elle avait également en charge la police des pêches.

Diplômée de Sciences Po Bordeaux et titulaire du concours d’administrateur des affaires maritimes, elle a souhaité, au-delà des missions régaliennes qu’impose sa fonction, se reconnecter au plus près avec l’environnement marin.

A la tête d’une équipe qui sera composée de 6 personnes, Amalia Harismendy a pour mission, notamment, de mener le projet Interrégional Carimam (Caribbean Marine Mammals Preservation Network).

Son objectif déclaré est de mettre en réseau, au sein du sanctuaire de mammifères marins, l’ensemble des partenaires de la Caraïbe, afin de partager les données scientifiques, approfondir la connaissance des espèces et améliorer les bonnes pratiques.  

Amalia Harismendy - Déléguée au Sanctuaire Agoa - Crédit : Audrey Gineau / AFB

Retour aux actualités