Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Ensemencement expérimental de coquilles Saint-Jacques

Un projet de soutien à une pêche professionnelle responsable et durable

10/10/2012 Activités professionnelles - Façade Atlantique

Lundi 8 et mardi 9 octobre 2012, 300 000 jeunes coquilles Saint-Jacques ont été ensemencées en baie de Douarnenez et au nord-est de l’archipel de Molène. Cette opération est l’objet d’un partenariat étroit entre le Parc naturel marin d’Iroise, le Comité régional des pêches de Bretagne, le Comité départemental des pêches du Finistère et l’écloserie du Tinduff.

Autrefois active en baie de Douarnenez, la pêcherie de coquille Saint-Jacques a peu à peu décliné faute d’une ressource suffisante. Les professionnels de la pêche ont donc sollicité le Parc naturel marin d’Iroise pour effectuer un semis expérimental de coquilles Saint-Jacques afin de relancer à terme la pêcherie de ce coquillage. Les sites d’ensemencement ont été choisis en concertation avec les pêcheurs. Il s'agit de la baie de Douarnenez et le nord-est de l’archipel de Molène.
Durant cette expérimentation de deux ans minimum, les agents du Parc assureront le suivi de la croissance des coquilles, ainsi que celui de la biodiversité des sites ensemencés. L’objectif est de savoir si les sites retenus sont favorables à la croissance des coquilles. En cas de succès, les modalités encadrant cette nouvelle pêcherie devront aussi tenir compte du respect du bon état de conservation des habitats.

Retour aux actualités