Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

La campagne scientifique interdisciplinaire aux Atolls d'Entrecasteaux a démarré

23/11/2015 Nouvelle-Calédonie

Du 17 novembre au 6 décembre 2015 se déroule la campagne scientifique Inter-Casteaux 2015.

Les atolls d’Entrecasteaux ont un statut particulier. Située au nord de la Nouvelle-Calédonie, l’aire protégée des atolls d’Entrecasteaux est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juillet 2008, au sein du bien en série des lagons de Nouvelle-Calédonie. L’ensemble de la zone est en outre classée en réserve naturelle, à l’exception de l’îlot Le Leizour et de la partie végétalisée de l’îlot Surprise qui sont classés en réserve intégrale.

Dotés d’un patrimoine exceptionnel à la base de ces classements, les atolls d’Entrecasteaux et plus particulièrement l’îlot Surprise, accueillent pour la nidification, une avifaune tout aussi exceptionnelle. Environ 30 000 couples d’oiseaux nicheurs appartenant à 13 espèces ont été recensés sur ces îlots. Deux espèces présentent en particulier des effectifs reproducteurs tels qu’ils confèrent à ces îles un statut de « zone d’importance internationale pour la conservation des oiseaux » (ZICO/IBA).

Les îlots des atolls d’Entrecasteaux ont subi un impact anthropique historique et récent, plus ou moins important, notamment par l’exploitation du guano qui a entrainé une très forte modification des habitats insulaires et l’introduction de nouvelles espèces (invasives ou non), notamment sur Surprise.

La connaissance de l’évolution de ces îlots et des relations trophiques au niveau écosystémique est au cœur de cette mission interdisciplinaire, qui fera un focus sur l’île Surprise où se déroulera notamment l’étude télémétrique du CNRS.

Le déroulement de la campagne

ile surprise _ intercasteaux 2015 _ Lionel Gardes AMP 650

L’équipe voyage à bord du catamaran Yande (Le tour de cote), agréé pour la fréquentation de l’aire protégée des atolls d’Entrecasteaux.

Une partie des scientifiques a débarquée sur l’île Surprise le 21 au matin où ils ont installés un campement pour un bivouac de 4 nuits, en veillant à limiter au maximum le dérangement des espèces présentes. Le reste de l’équipe réalise une rotation passant par les trois autres îlots : Leizour, Fabre et Huon.

A partir du 25 novembre, l’ensemble des scientifiques sera réuni à Surprise, jusqu’à la fin de la mission.

Afin de limiter les risques d’introduction ou de dispersion d’espèces invasives, des mesures de biosécurité seront mises en place, aussi bien avant le départ que tout au long de la mission. La mission quittera l’atoll de Surprise le 03 ou 04 décembre, pour un retour prévu sur Koumac le dimanche 6 décembre en début de matinée.

Les objectifs de la campagne

Parmi les objectifs scientifiques de la campagne, plusieurs thèmes concernent spécifiquement l’île Surprise :

  • la détermination des zones de prospection et de nourrissage des oiseaux marins de l’île Surprise en lien avec l’océanographie (campagne MOM-Surprise 2015)
  • l’étude des relations trophiques entre les oiseaux marins et les thonidés  
  • l’étude de la contamination en mercure des oiseaux marins et les potentielles conséquences pour les populations d’oiseaux
  • la poursuite de l’étude des incidences de l’éradication des rongeurs sur l’évolution des écosystèmes de l’île Surprise

A l’échelle de l’ensemble des quatre îlots de l’archipel, la mission répondra en outre aux objectifs scientifiques suivants :

  • le suivi des oiseaux marins et de leur dynamique de population sur les différents îlots
  • l’inventaire des espèces animales invasives (rats / fourmis) et étude de leur écologie trophique sur les différents îlots
  • l’étude du rôle des nutriments issus du guano sur les chaines trophiques marines par incorporation par les coraux
  • la récolte de données complémentaires pour la connaissance du cycle de ponte des tortues sur les différents îlots

Les partenaires de la mission

La mission interdisciplinaire INTER-CASTEAUX 2015 est réalisée à l’initiative de l’Agence des aires marines protégées et implique plusieurs partenaires scientifiques et associatifs :

  • Le Centre national de recherche scientifique (CNRS CEB / centre de Chizé),
  • L’Institut de recherche pour le développement (IRD Nouméa),
  • La Société calédonienne d’ornithologie (SCO),
  • Le WWF France / bureau de Nouvelle Calédonie.
logo partenaires intercasteaux 2015

Retour aux actualités