Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Olivier LAROUSSINIE, nommé préfigurateur de l’Agence française pour la biodiversité, avec Gilles BŒUF et Annabelle JAEGER

30/10/2014 Politique de la mer - Agence française biodiversité

La ministre Ségolène ROYAL a annoncé ce jour, à l’issue du Comité national de suivi de la Stratégie nationale biodiversité, le nom des trois préfigurateurs de la future agence française pour la biodiversité : Olivier LAROUSSINIE, directeur de l’Agence des aires marines protégées, Gilles BŒUF, président du Muséum national d’Histoire naturelle et Annabelle JAEGER, conseillère régionale PACA et présidente de l’ARPE (Agence régionale pour l’environnement et l’écodéveloppement).

Hubert REEVES sera le parrain de cette nouvelle agence en devenir.

Objectif : créer l’Agence française pour la biodiversité

Olivier LAROUSSINIE, Gilles BOEUF, et Annabelle JAEGER ont été nommés ce jour préfigurateurs pour la création de l’Agence française pour la biodiversité.
Les préfigurateurs seront chargés d’animer et de piloter la création de ce nouvel établissement public national du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE) dédié à la protection de la biodiversité. Ils auront pour missions d’assurer le positionnement stratégique de la future Agence française pour la biodiversité (AFB) et la création administrative de l’établissement public.

Biographie d'Olivier Laroussinie

Olivier LAROUSSINIE est le directeur de l’Agence des aires marines protégées depuis le 31 janvier 2007. Polytechnicien, ingénieur du génie rural des eaux et des forêts, il commence sa carrière en 1988 à l’Office national des forêts avant de se consacrer, durant une dizaine d’années, à la recherche forestière en Guyane. Il rejoint en 2003 le ministère de l’Écologie et du Développement durable en tant que responsable du bureau des parcs nationaux et des réserves naturelles. En 2006-2007, il participe à la création de l’Agence des aires marines protégées, un nouvel établissement public du MEDDE dédié à la protection de la biodiversité marine.

En savoir plus

Une création en concertation

Les préfigurateurs, Olivier LAROUSSINIE, Gilles BŒUF et Annabelle JAEGER, bénéficieront aussi de l’appui d’une commission spécialisée du CNTE (Comité national pour la transition écologique) qui devrait regrouper une dizaine de membres, en particulier des représentants des collectivités, de la société civile, des agriculteurs, des entreprises. Un groupe de travail outre-mer sera associé à la construction du projet afin de bien prendre en compte les enjeux ultramarins. Il sera animé par Serge LETCHIMY, député de Martinique et Victorin LUREL, député de Guadeloupe.

Enfin, le comité de suivi de la Stratégie nationale pour la biodiversité sera régulièrement informé des avancées sur la création de l’Agence française pour la biodiversité, de même que le comité national de l’eau.

L’AFB, une mesure phare du projet de loi pour la biodiversité

Le projet de loi pour la biodiversité prévoit la création d’une agence dédiée d’ici 2015-2016. Cette future agence regroupera l'Agence des aires marines protégées, l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema), Parcs nationaux de France et l’ATEN (Atelier technique des espaces naturels).

Elle doit servir les objectifs politiques de conservation, de gestion et de valorisation de la biodiversité, tout en soutenant une conception dynamique et fonctionnelle de la biodiversité, en interaction avec les activités humaines.

Le projet de loi a été adopté en conseil des ministres en mars 2014 et a été examiné par la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale en juin 2014.

Retour aux actualités