Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Projet EO4wildlife : une plateforme de suivi de la faune marine intégrant données satellitaires, géolocalisées et de recherche

25/08/2016 Patrimoine naturel - Connaissance

L’Agence des aires marines protégées est partenaire du projet européen Horizon 2020 « EO4wildlife - Platform for wildlife monitoring integrating Copernicus and ARGOS data », qui a démarré en janvier 2016.

Ce projet a pour objectif d’élaborer une plateforme informatique internationale à destination de la communauté scientifique et des gestionnaires d’AMP, qui permettra d’accéder facilement à des données satellitaires sur l’environnement marin et de les croiser à des données géoréférencées (télémétrie ou observations) sur les espèces marines.

Pour une durée totale de 36 mois, il rassemble 7 partenaires venus de France, d’Espagne et du Royaume-Uni.

Le rôle de l’Agence des aires marines protégées est de s'assurer :

  • que les outils nécessaires aux aires marines protégées pour suivre et protéger la mégafaune marine seront disponibles sur la future plateforme EO4wildlife ;
  • que la future plateforme sera compatible avec les outils déjà utilisés par la communauté scientifique française pour étudier ces prédateurs.

Dans ce cadre, l'Agence des aires marines protégées a participé à la 3ème réunion du consortium, à Southampton au Royaume-Uni, les 5 et 6 juillet pour discuter des avancements du projet et présenter les nouveaux membres de l’équipe EO4wildlife. Une spécialiste des mammifères marins a d'ailleurs été recrutée au sein du service « Connaissance et information scientifique » au siège de l’Agence, à Brest, pour mener à bien ce projet.

Le prochain atelier est prévu du 3 au 5 octobre, à Toulouse, pour présenter le projet EO4wildlife à un comité d’experts scientifiques internationaux.

En savoir plus sur la page dédiée :

Projet européen EO4wildlife

Retour aux actualités