Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Retour sur le conseil de gestion du 7 février 2017

07/02/2017

Le conseil de gestion du Parc naturel marin d’Iroise s’est réuni Mardi 7 février 2017, au Conquet. Étaient à l’ordre du jour :

  • le programme d’actions 2017,
  • une aide pour le déploiement de mouillages innovants,
  • Iroise : site pilote pour la certification « bio » des algues de rive,
  • le bilan 2016 des missions de surveillance et de contrôle.

Programme d'actions 2017

Le programme d’actions 2017 a été adopté à l’unanimité par les membres du conseil de gestion. Pour ce faire, le Parc naturel marin d’Iroise devrait disposer d’une dotation de l’Agence française pour la biodiversité de 800 000 €, soit le même budget que 2016.

Le programme d’actions du Parc naturel marin d’Iroise est construit autour de 5 axes stratégiques :

  1. Soutenir et valoriser les bonnes pratiques des acteurs du monde maritime ;
  2. Gérer durablement les espaces bénéficiant d’une reconnaissance particulière ;
  3. Transmettre la connaissance et favoriser l’accès aux patrimoines naturel et culturel ;
  4. Valoriser les actions depuis 10 ans et éclairer le conseil de gestion dans ses décisions ;
  5. Mieux connaître et protéger les habitats et les espèces.

Une aide pour le déploiement de mouillages innovants

Depuis 2011, le Parc naturel marin d’Iroise expérimente l’efficacité de mouillages moins impactants dans le but de concilier préservation des herbiers de zostères et pratiques nautiques.

Afin d’encourager le déploiement de cette solution dans les différentes zones de mouillages comprises dans son périmètre, le Parc naturel marin d’Iroise souhaite proposer une aide financière à travers un appel à projets.

 

Iroise, site pilote pour la certification "bio" des algues de rive

Depuis 2011, le Parc naturel marin d’Iroise contribue à la certification « bio » des algues de rive récoltées à différents endroits de son périmètre. Selon les entreprises de transformation, interrogées par la chambre syndicale des algues, ce label « bio » est un argument de vente supplémentaire qui correspond à une demande et une évolution du marché. Certaines entreprises sont convaincues que la bonne image des produits, induite par le label, permet de faire face à la concurrence étrangère.

Les récoltants interrogés individuellement confirment l’importance de la labellisation pour l’ensemble de la filière (de la récolte à la transformation).

 

Bilan des missions de surveillance et de contrôle réalisées par le Parc en 2016

Les agents du Parc naturel marin d’Iroise sont commissionnés pour faire appliquer les réglementations en matière de police des pêches, police de l’environnement, police des biens culturels maritimes et police de la navigation.

Les agents utilisent l’ensemble de ces prérogatives pour lutter contre les atteintes au patrimoine naturel et culturel de l’Iroise.

Les agents commissionnés peuvent mener des actions de police judiciaire (rechercher et constater une infraction, réprimer par une sanction pénale) et de police administrative (contrôle du respect des règles et prescriptions qui s’appliquent à une activité).

Les missions de surveillance et de contrôle mobilisent environ 20% du temps des agents du Parc naturel marin d’Iroise.

 

Retour aux actualités