Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Réseau d'observateurs TsiÔno à Mayotte

TsiÔno qui veut dire « j’ai vu » en shimaoré est un réseau participatif, animé par le Parc naturel de Mayotte, qui invite l’ensemble des usagers de la mer à partager leurs observations d’espèces remarquables via une plateforme web dédiée : www.tsiono.fr. Ce réseau, lancé en juin 2015, a vocation à rassembler l’ensemble des observations réalisées par les personnes qui sillonnent la mer quotidiennement mais également à fédérer les initiatives déjà existantes afin d’améliorer les connaissances sur les espèces marines et de mettre en commun les données récoltées.

TsiÔno, le réseau de tous les usagers de la mer à Mayotte !

En chiffres :

  • 69 espèces suivies qui présentent un caractère remarquable, rare ou qui sont menacées et 2 espèces potentiellement invasives
  • 7 espèces concernées par des programmes de photo-identification et 2 catalogues de photo-identification entrepris
  • 24 organismes partenaires (associatifs, professionnels et institutions)
  • 75 observateurs
  • plus de 1400 observations saisies et près de 600 photos collectées en 1 an

Le réseau se structure autour de partenaires professionnels (opérateurs nautiques, clubs de plongée, pêcheurs professionnels), associatifs et institutionnels qui représentent un relais d’information précieux. Le réseau compte également sur tous les usagers de la mer à Mayotte : plaisanciers, amoureux de la nature, curieux… Il invite chacun à partager ses observations afin d’en savoir plus sur les espèces de Mayotte et de pouvoir mettre en place des mesures de gestion les plus efficaces possibles.

La participation du plus grand nombre permettra de :

Connaître la répartition et compléter l’inventaire des espèces marines de Mayotte à travers 6 groupes d’espèces ciblés par le réseau :

  1. mammifères marins,
  2. raies,
  3. requins,
  4. autres poissons,
  5. tortues et
  6. espèces sous vigilance.

Connaître jusqu’à l’individu pour certaines populations comme le grand dauphin de l’Indo-Pacifique grâce à la photo-identification. Cela afin de mieux connaître les habitudes des espèces résidentes et migratrices de Mayotte et d’évaluer la taille des populations.

 

Assurer une veille environnementale afin de signaler des signes avant-coureurs d’un déséquilibre écologique pour mettre en place un suivi et/ou des actions de régulation avant que la situation ne soit hors de contrôle. Cette veille concerne notamment l’étoile de mer épineuse, Acanthaster planci.

 

Connaître les agrégations de poissons commerciaux comme par exemple les mérous marron (Epinephelus fuscoguttatus) qui se retrouve dans la passe en S lors d’agrégations saisonnières pour se reproduire. Le but est d’identifier les lieux et les périodes d’agrégations, essentiels dans le cycle de vie de ces espèces, afin de les protéger au mieux.

Vidéo "TsiÔno, mode d'emploi"

 

Pour aller plus loin :

www.tsiono.fr

Date de rédaction : juin 2016