Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Affiner votre recherche

Partenaire du concours photo

Logo FFESSM

www.ffessm.fr

Paysages sous-marins : séminaire scientifique et technique

Du 29/03/2011 au 31/03/2011 - Brest

Le paysage est un concept, une notion qui a conduit nombre de corpus disciplinaires à débattre de sa pertinence et de ses contours. Le paysage fait toujours l’objet de réflexions, notamment sous l’égide de la Convention européenne du paysage. Adoptée le 20 octobre 2000 à Florence (Italie), elle est entrée en vigueur le 1er mars 2004 au niveau européen et le 1er juillet 2006 en France. En mars 2011, l’Agence a proposé un séminaire scientifique et technique sur les paysages sous-marin, afin d’explorer toutes les facettes de cette notion.

Paysages sous-marins : séminaire scientifique et technique

Le paysage est un concept, une notion qui a conduit nombre de corpus disciplinaires à débattre de sa pertinence et de ses contours. Le paysage fait toujours l’objet de réflexions, notamment sous l’égide de la Convention européenne du paysage. Adoptée le 20 octobre 2000 à Florence (Italie), elle est entrée en vigueur le 1er mars 2004 au niveau européen et le 1er juillet 2006 en France. En mars 2011, l’Agence a proposé un séminaire scientifique et technique sur les paysages sous-marins, afin d’explorer toutes les facettes de cette notion.

Une approche pluridisciplinaire

Les enjeux épistémologiques  et scientifiques liés à cette notion de paysage sous-marin sont extrêmement importants notamment parce qu’elle va permettre de croiser des champs disciplinaires différents, d’interpeller des concepts admis (écosystème, habitat, biocénose, biotope, faciès, peuplement) et offrir de nouvelles pistes de réflexions en lien avec de nouveaux courants de pensée et objets de recherches ou de travail. C’est dans ce contexte que le comité de pilotage du séminaire a souhaité construire le déroulé de ce rendez-vous qui a rassemblé près de 80 personnes venant d’horizons disciplinaires et géographiques différents.

Pour en savoir plus :

Une mise en image nécessaire

En parallèle et à l’instar de ce qui s’est produit au niveau terrestre au début des années 1990 avec la DATAR concernant les paysages de France, un concours photo national a été lancé dans le cadre du partenariat FFESSM / Agence des aires marines protégées. Ouvert à tous, deux catégories étaient proposées : paysages sous-marins de métropole ; paysages sous-marins d’Outre-mer. Cette contribution a permis d’apprécier la diversité des points de vue des plongeurs photographes sous-marins quant à ce qu’ils entendaient par « paysage sous-marin » et de s’intéresser au processus de sélection du jury.

Des projets en devenir

Ces échanges vont permettre, avec la publication des actes et de documents synthétiques,  de mieux considérer l’utilité de cette notion de paysage sous-marin. Ce séminaire visait également à engager des actions concrètes telles que la création d’observatoires photographiques des paysages sous-marins ou l’adoption d’indices paysagers qu’il sera possible d’utiliser dans le cadre de démarches participatives avec des plongeurs, par exemple.
Les prochaines étapes restent à construire, à travers notamment une protection juridique de certains paysages sous-marins, pour lesquels la seule définition de la convention européenne (« partie de territoire telle que perçue par les populations dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations ») n’est pas suffisante ou bien encore, à travers un échange similaire élargi à d’autres pays.

Retour à l'agenda