Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Mission d'étude pour la création d'un parc naturel marin dans le golfe normand-breton

Golfe normand-breton : patrimoine naturel

La variété paysagère (côtes sableuses, baies, estuaires, archipels, îles, falaises, havres) et les nombreux habitats intertidaux et subtidaux, côtiers et hauturiers (estrans sableux et rocheux, herbiers de zostères, bancs de maërl, récifs d’Hermelles, banquettes à lanice…) du golfe normand-breton offrent des conditions favorables à l’accueil de nombreuses espèces végétales et faunistiques, sédentaires ou migratrices.

Patrimoine naturel remarquable

C’est ainsi que le golfe normand-breton est marqué par la présence d’espèces remarquables à large distribution spatiale tels que les mammifères marins (grands dauphins, phoques gris ou veau-marins), les oiseaux marins et littoraux en période nuptiale (guillemot, fulmar, sterne, gravelot,…) et internuptiale (puffin, bernache cravant, bécasseau, barge rousse…) mais également par la présence de nombreuses espèces exploitées comme les crustacés (homard, araignées,…), mollusques (praire, coquilles Saint-Jacques…) et poissons (dorade grise, sole et autres poissons plats, bar).
En outre, les écosystèmes marins jouent non seulement un rôle structurant pour le milieu marin au travers des fonctions écologiques qu’ils assurent (nourricerie, frayère, alimentation, sites de vie, d’abris ou de repos, reproduction, etc.) mais également un rôle dans la diversité des espèces marines qu’ils hébergent à la source de nombreuses activités humaines.

Les menaces

De nombreux dangers menacent le bon équilibre écologique de ce patrimoine naturel avec, comme principaux risques identifiés, la dégradation de la qualité de l’eau, l’altération d’habitats structurants et des chaînes alimentaires, le dérangement à terre comme en mer d’espèces sensibles (oiseaux et mammifères marins) ainsi que les évolutions liées au climat ou à l’élévation du niveau de la mer.

Les enjeux

Au vu des menaces identifiées au sein du golfe normand-breton, les principaux enjeux se situent autour du maintien ou de la restauration de certains habitats et fonctionnalités écologiques avec comme objectif partagé l’atteinte d’une bonne qualité des eaux, à la côte comme au large. Caractérisé par la présence de multiples usages, un défi majeur pour cet espace est dès lors de parvenir au meilleur équilibre entre activités humaines et préservation de la biodiversité.