Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin d'Iroise

Présentation

Le Parc naturel marin d’Iroise a été créé le 28 septembre 2007. Situé à la pointe du Finistère sur l’espace marin compris entre l’île de Sein, Ouessant et les limites de la mer territoriale, le Parc naturel marin d’Iroise couvre une superficie de 3 500 km2.

Le Parc est pleinement opérationnel depuis l’adoption en 2010 de son plan de gestion.

 

L’Iroise, trésors de mer

Un patrimoine naturel remarquable

La mer d’Iroise concentre une grande diversité de paysages : dunes, falaises, archipels, landes, îles, fonds rocheux et sédimentaires… Les vastes champs d’algues, les tombants rocheux des côtes et les baies peu profondes constituent autant de nurseries et de nourriceries pour les espèces marines.
Cette mer constitue une zone refuge pour de nombreuses espèces comme le phoque gris, le requin pèlerin, le grand dauphin, la sterne... La présence de nombreuses populations de mammifères marins et d’oiseaux de mer témoigne de façon spectaculaire de l’importance de cet espace.

De nombreuses activités maritimes professionnelles et de loisirs

Le Parc accueille de nombreuses activités professionnelles. La pêche constitue un secteur particulièrement dynamique. Près de 350 navires travaillent en Iroise, surtout des petites unités  exerçant une activité artisanale de petite pêche et de pêche côtière. La quasi-totalité des modes de pêche pratiqués en Bretagne est représentée en Iroise.  L’Iroise est aussi une zone de loisirs où habitants permanents et touristes profitent des ressources et pratiquent , des activités nautiques :  plaisance, plongée  sport de glisse... Professionnels ou dilettantes, tous apprécient la qualité et la richesse de cet environnement privilégié.

Une culture maritime forte

Témoins de l’activité humaine, en mer ou sur le littoral, le patrimoine culturel de l’Iroise apparaît particulièrement riche. Territoire du bout du monde, la mer d’Iroise est symbolisée dans l’imaginaire collectif, par ses tempêtes, ses naufrages, ses trésors sous-marins, ses phares, ses îles au large, ses ports et ses fortifications littorales sans que soient jamais oubliés les hommes et les femmes qui en font l’histoire.

 

Les objectifs du Parc naturel marin d’Iroise

Pour couvrir tous les enjeux de la mer d’Iroise (patrimoine naturel et culturel, qualité de l’eau, activités professionnelles et de loisir), le Parc naturel marin a 10 grands objectifs, appelés « orientations de gestion ».

  1. Approfondissement et diffusion de la connaissance des écosystèmes marins ;
  2. Maintien en bon état de conservation des populations des espèces protégées, rares ou menacées et de leurs habitats ;
  3. Réduction des pollutions d'origine terrestre ainsi que du risque de pollutions maritimes et portuaires diffuses ou accidentelles ;
  4. Maîtrise des activités d'extraction de matériaux ;
  5. Exploitation durable des ressources halieutiques ;
  6. Soutien de la pêche côtière professionnelle ;
  7. Exploitation durable des champs d'algues ;
  8. Soutien aux activités maritimes sur les îles afin d'y maintenir une population d'habitants permanents ;
  9. Conservation et valorisation du patrimoine paysager, architectural, maritime et archéologique, notamment sous-marin, et des savoir-faire locaux ;
  10. Développement raisonné des activités touristiques, nautiques et de loisirs, compatibles avec la protection des écosystèmes marins.

Fixées par le décret de création, ces objectifs sont ensuite déclinés en un plan de gestion, feuille de route pour la gestion de l’espace marin protégé pendant 15 ans maximum. Approuvé en 2010 par le conseil de gestion du Parc, il sert de guide pour préparer les programmes annuels d’actions. Le Parc a également mis en place un tableau de bord, qui lui sert à mesurer l’efficacité de sa gestion et l’état de santé du Parc.

Le conseil de gestion est présidé depuis le 2007 par Pierre Maille, président du Conseil général du Finistère.

Sur le terrain

L’équipe est composée d’une vingtaine de personnes, chargés de mission, techniciens et agents de terrain. La direction déléguée du Parc est assurée par Thierry Canteri. Les agents du Parc mettent en œuvre le plan de gestion du Parc et apportent leur expertise technique au conseil de gestion du Parc.
Leurs actions suivent quatre axes : le suivi, le soutien, la sensibilisation et le contrôle.
Les agents sont commissionnés et assermentés pour faire appliquer les réglementations en matière de contrôle des pêches, de police de l’environnement et de police des biens culturels
Le siège du Parc est basé au Conquet, à la Pointe des Renards.

Quelques actions du Parc :

  • La cartographie du champ d’algues molénais, pour connaître l’étendue et la nature de l’un des plus grands champs d’algues d’Europe.
  • Mise en place d’un label « BIO » pour les algues de l’Iroise.
  • La campagne de marquage de bars, pour mieux connaître les déplacements et le comportement de cette espèce prisée par les pêcheurs professionnels et de loisirs.

Pour en savoir plus sur le Parc naturel marin d’Iroise et ses actions :
www.parc-marin-iroise.fr