Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Activités et culture maritime

Le cap Corse possède une culture maritime très développée, forgée par des générations de marins et de pêcheurs, qui cultivant également les terres de l’Agriate ont développé une économie basée sur l’exportation en Méditerranée.

Aujourd’hui, les artisans pêcheurs fréquentent la zone. Le port de Centuri est, ainsi, reconnu comme le premier port de pêche français à la langouste rouge.

Si la pression touristique est assez forte à Saint-Florent, une forme d’écotourisme se développe dans le Parc contrastant avec les autres bassins touristiques de l’île, activités de pleine nature, visite des maisons d’Américains…

Toutefois, la pêche plaisancière et le tourisme nautique ne cessent de se développer.

Enfin, le trafic maritime dans le Canal de Corse est très important compte tenu de sa position à proximité des bassins industriels de première importance du Nord de l’Italie entre Savone, Gênes et Livourne. Ce trafic est d’ailleurs à l’origine de la création d’un nouveau dispositif de séparation du trafic (DST) en mai dernier.