Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Mission océanographique MedATolls au Cap Corse

Identification et caractérisation des "atolls" de coralligène

16/09/2014 Connaissance - Méditerranée

Dans le cadre de la mission d'étude pour la création d'un parc naturel marin autour du Cap Corse, l'Agence des aires marines protégées a participé, en tant que partenaire, à la mission océanographique MedATolls qui s’est déroulée cet été.

Contexte et objectifs

Ce projet fait suite aux campagnes océanographiques CapCoral (2010 et 2011) et CoralCorse (2013) lors desquelles les chercheurs de l’équipe « Ecosystèmes Littoraux » ont découvert des structures circulaires régulières, jamais décrites à ce jour, au nord du Cap Corse.

Ces structures, désignées sous le terme « d’atolls de coralligène » constituent de véritables monuments naturels dont l’origine et la dynamique n’ont pu être encore élucidées. D’autre part, la présence des espèces à l’origine de ces bio-concrétionnements (assimilables à des récifs édifiés par des algues calcaires) constitue une des signalisations les plus profondes pour la Méditerranée occidentale (entre -110 m et -130 m) et confirme la limpidité des eaux au large du Cap Corse.
Le projet MedAtolls a pour objectif de caractériser plus précisément ces monuments naturels (ex. observations in situ, reconstitution 3D, identification des espèces présentes), afin :

  • d’élucider les processus à l’origine de leur mise en place et
  • proposer des mesures de gestion et un suivi adapté, dans le cadre de la mise en place d’une stratégie de conservation de ce secteur d’intérêt majeur pour la Méditerranée.

Ce projet s’appuie sur un partenariat entre l’Agence des Aire Marines Protégées, la Société COMEX et l’équipe « Ecosystèmes Littoraux » de l’Université de Corse (FRES 3041), à l’origine de la découverte de ces « atolls de coralligène ». D’autres scientifiques appartenant aux UMR MIO et IMBE de l’Université d’Aix-Marseille, de l’Ifremer ainsi que l’Office de l’Environnement de Corse sont associés à ce projet.

Résultats

Deux missions en mer ont été effectuées, le samedi 27 Juillet et le samedi 2 Août, à bord du navire MINIBEX de la COMEX. Le robot sous-marin (ROV) Super Achille ainsi que le sous-marin biplace Remora 2000 ont permis de réaliser 14 plongées entre 110 et 140 m de profondeur. Les scientifiques impliqués ont ainsi pu recueillir de nombreuses images haute résolution et vidéo et réaliser des prélèvements indispensables pour déterminer les espèces présentes et évaluer la biodiversité de ces atolls. Une reconstitution en trois dimensions des atolls de coralligène est en cours d’élaboration avec la société COMEX.

L’exploitation des résultats obtenus devrait nécessiter encore plusieurs mois mais des avancées significatives ont pu être faites au cours de cette campagne :

  • caractérisation précise des atolls et surtout des différentes typologies rencontrées ; plusieurs « types » d’atolls ont ainsi pu être identifiés (taille, forme, âge,…)
  • meilleure compréhension des mécanismes à l’origine de leur formation et surtout de la dynamique de ces monuments naturels dans un contexte de changement climatique (élévation du niveau de la mer)
  • inventaire des principales espèces présentes avec notamment de véritables « forêts » sous-marines de gorgones (Callogorgia) et de nombreuses espèces d’éponges.

Les premiers résultats seront présentés lors d’un colloque international, organisé par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement, en Slovénie, à la fin du mois d’Octobre 2014.

Retour aux actualités