Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Parc naturel marin de Mayotte

Observer sans déranger ! Pour une approche respectueuses des mammifères marins

11/07/2014

Le lagon de Mayotte est un lieu de prédilection pour les dauphins et les baleines et un site exceptionnel pour leur observation. Ces animaux emblématiques fréquentent le lagon pour accomplir une étape de leur cycle de vie et non seulement pour le plaisir de nos yeux.
Afin de mieux connaître les mammifères marins, la réglementation à appliquer et les bons réflexes à avoir lorsqu’on souhaite les approcher et les observer, le Parc naturel marin de Mayotte propose un cycle de conférences gratuites et ouvertes à tous.

Téléchargez l'affiche

Observer les mammifères marins n’est pas une activité anodine

Les mammifères marins ont une grande longévité, un faible taux de reproduction et une maturation tardive. Cela limite leur capacité d’adaptation aux changements rapides des milieux dans lesquels ils vivent et les rend particulièrement vulnérables aux impacts d’origine humaine.
Attrait touristique majeur à Mayotte en raison des conditions d’observation particulièrement favorables, le whale-watching* contribue au développement économique local et participe à la sensibilisation de la population à l’environnement marin. Cependant, à haute fréquence, la pression de l’activité peut franchir le seuil de tolérance des animaux affectés. A terme, une réduction de la population de mammifères marins ou son déplacement pourraient être constatés.
Une des activités les plus critiquées, la pratique de la mise à l’eau, interdite dans de nombreuses aires marines protégées dans le monde, est toujours autorisée à Mayotte.

Le cadre de l’État et la responsabilité collective

La réglementation

L’arrêté ministériel du 1er juillet 2011 interdit toute perturbation intentionnelle des mammifères marins, ce qui inclut la poursuite ou le harcèlement des animaux dans leur milieu naturel. Observer sans perturber, c’est observer sans modifier le comportement de l’animal.
Un arrêté préfectoral datant du 13 juillet 2010 réglemente l’approche des mammifères marins dans les eaux de Mayotte. Ce sont les conditions minimales que chacun a l’obligation de respecter

Les recommandations du Parc naturel marin de Mayotte

Les mammifères marins ont une sensibilité particulière à Mayotte. Par exemple, le grand dauphin est une espèce rare, classée en danger selon les critères de l’UICN, et la baleine à bosse a fait du lagon de Mayotte sa « maternité ». Cela mérite que nous allions plus loin que ces réglementations.

En complément de l’arrêté, le Parc propose donc aujourd’hui avec l’UICN une charte d’approche et d’observation respectueuse des mammifères marins contenant les recommandations suivantes :

  1.  Avant toute chose, prenez le temps d’observer à distance la situation, dès qu’un animal est repéré. Cela vous permettra d’analyser le comportement de l’animal, l’opportunité de mener une approche et d’adapter votre propre comportement. Les mammifères marins restent des animaux sauvages !
  2. Éviter d’approcher des animaux vulnérables comme les couples baleine-baleineau ou les groupes de dauphins avec petits.
  3. Limitez le nombre d’approches sur un même groupe d’animaux.
  4. Pour les baleines à bosse et les grands cétacés, ne vous approchez pas à moins de 100 m des animaux.
  5. Afin de garantir des moments de calme et de quiétude aux animaux, notamment les couples mère-baleineau, ne menez pas d’approche l’après-midi sur les baleines à bosse.
  6. Les mises à l’eau sont strictement déconseillées, pour des raisons de sécurité d’une part et, d’autre part à cause du dérangement quasiment systématique qu’elles impliquent pour les animaux.
  7. Privilégiez un embarquement avec un opérateur professionnel formé aux pratiques respectueuses.

Retour aux actualités