Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractèresRéduire les caractères

Le Parc National de Port-Cros, pionnier des aires marines protégées françaises et européennes 

Créé en 1963, le Parc National de Port-Cros a été le premier parc marin européen.

Modeste en étendue (1200 hectares environ et couvrant une zone de la côte à 600 mètres au large), la partie marine du parc concentre des enjeux énormes à quelques encablures de l’un des littoraux les plus touristiques de France. Le parc joue un rôle moteur dans la préservation des espaces marins environnants (rade de Hyères, Porquerolles), notamment dans le cadre de Natura 2000

Les dizaines d’années d’expérience et de présence sur le terrain ont permis au Parc de gérer de façon exemplaire l’herbier de posidonies ou le coralligène, deux habitats emblématiques, mais également la pêche traditionnelle qui s’appuie sur une charte « ad hoc ». Plongée, pêche professionnelle et de plaisance, activités nautiques sont gérées dans un espace restreint au bénéfice de la biodiversité marine. Le tout fait l’objet d’un suivi scientifique précis et un observatoire a été conçu comme un outil d’aide à la décision et à la gestion des territoires marins suivis par le Parc.

Une action reconnue au niveau européen (diplôme du conseil de l’Europe en 1997) et régional : 

  • reconnaissance en « Aire spécialement protégée d’intérêt méditerranéen » (Aspim) au titre de la convention de Barcelone ;
  • animation de la partie française du sanctuaire des Mammifères marins PELAGOS.

Le Parc national de Port-Cros a aussi été l’origine du réseau MEDPAN des gestionnaires des aires marines protégées et des membres fondateurs du Forum des AMP françaises.

Pour en savoir plus : http://www.portcrosparcnational.fr